Tout sur Vandenbroucke

L'opposition a interpellé la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden jeudi à la Chambre, estimant que les mesures sanitaires prises par arrêtés ministériels posaient question en matière de respect des droits fondamentaux.

Le ministre bruxellois de la Santé Alain Maron (Ecolo) souhaite un accord sur les grands principes de la réforme de la prise en charge des personnes âgées durant l'année en cours. A ses yeux, il s'agira de "prendre soins de nos aînés dans des lieux de vie", et non plus "des résidents dans des institutions de soins". Le ton des échanges avec l'opposition est quelque peu monté.

Les groupes PS, sp.a et Ecolo-Groen, le FDF, le PTB, puis le cdH ont quitté l'hémicycle et refusé de poser leurs questions au gouvernement jeudi à la Chambre en guise de protestation face au refus de pouvoir interroger le ministre le plus habilité à leur répondre. Certains auraient souhaité pouvoir interroger le Premier ministre Charles Michel au sujet du passé jugé sulfureux du vice-Premier Jan Jambon (N-VA) à qui ils reprochent d'avoir "menti".