Tout sur Valérie Geeurickx

L'absence de volonté d'Yves Ghequierre et du président du CPAS Philippe Thiéry de travailler à l'avenir de la commune de Linkebeek dans une liste d'union des francophones fait le jeu de la ministre flamande des Affaires Intérieures Liesbeth Homans (N-VA), a affirmé jeudi l'ex-bourgmestre Damien Thiéry.

Damien Thiéry sera candidat bourgmestre dans la commune à facilités de Linkebeek lors du prochain scrutin local. Il tirera une liste d'unité francophone, qu'il a bon espoir de voir rassembler toutes les formations politiques démocratiques de langue française.

Une réunion du conseil communal de Linkebeek de quelques minutes a permis mercredi soir à Pasquale Nardone (LB) de prêter serment comme troisième échevin de la commune, auprès de la nouvelle bourgmestre Valérie Geeurickx, nommée par la ministre flamande Liesbeth Homans la semaine dernière.

Ce lundi, la 3e échevine, Valérie Geeurickx (LB-Ind.), doit être désignée bourgmestre par le conseil communal de Linkebeek. Cette désignation inattendue fait suite au refus de nomination du 2e échevin, Yves Ghequière (LB-Ind.), par la ministre flamande de l'Intérieur, Liesbeth Homans (N-VA). Refus qu'avait essuyé, avant lui, le 1er échevin, Damien Thiéry (LB-MR), pourtant aux commandes de la commune depuis 2007...

La majorité francophone de la commune à facilités de Linkebeek proposera la candidature de Valérie Geeurickx, actuellement échevine, au maïorat lors de la séance du conseil communal du 8 mai prochain, a-t-on appris auprès du bourgmestre néerlandophone démissionnaire Eric De Bruycker (Prolink), sur foi des documents qui lui ont été envoyés à propos de l'ordre du jour de la séance.