Tout sur Vaccins

Plusieurs résidents d'un centre de soins résidentiel de Louvain ont été testés positifs au coronavirus malgré qu'ils aient été vaccinés, a rapporté lundi le Standaard. Une information confirmée par l'échevine en charge de la Santé de la Ville, Bieke Verlinden. "Cela prouve que nous devons rester vigilants, même si la quasi-totalité des résidents des centres de soins résidentiels ont été vaccinés", a-t-elle indiqué.

Après avoir augmenté, le nombre de contaminations moyennes se stabilise depuis quelques jours et devrait repartir à la baisse dans les jours qui viennent, a anticipé le porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19, Yves Van Laethem. Le pic des contaminations aurait alors été atteint le jeudi 25 février. Il faut en moyenne sept à 10 jours pour constater l'effet des contaminations sur les hospitalisations.

Il est temps "d'agir sans attendre pour accélérer la vaccination des millions de professionnels de la santé dans le monde qui se trouvent en première ligne", réclament vendredi dans un communiqué commun Amnesty International, l'Internationale des services publics (ISP) et Uni Global Union, alors qu'au moins 17.000 travailleurs sanitaires sont morts du coronavirus au cours de l'an dernier.

Une semaine après avoir reçu la "douche froide", le comité de concertation se réunit à nouveau ce vendredi à 14h00 afin de réévaluer la situation épidémique belge et décider d'éventuels assouplissements des mesures sanitaires. Les chiffres des hospitalisations n'ont certes pas explosé, mais ils sont en augmentation. Ce contexte complexifie dès lors la résolution de l'équation.

Comment lutter contre l'épidémie? Les mesures barrières, le testing, le tracing et la quarantaine, évidemment. Mais il existe d'autres armes moins connues du grand public: le séquençage du génome du virus et son analyse. Une discipline très pointue qui porte le nom de phylodynamique.

L'Ordre des médecins va poursuivre les docteurs qui formulent des contre-vérités sur les vaccins anti-Covid et sèment le doute à ce sujet. Plusieurs procédures ont déjà été entamées et certaines sanctions sont déjà tombées, rapporte jeudi Het Nieuwsblad.

Malgré une nouvelle progression à la hausse des cas de covid, le nombre de décès ne fait, quant à lui, que diminuer depuis plusieurs semaines. Actuellement, on compte 36% de décès en moins par rapport à la semaine dernière. Une baisse de la mortalité significative, en particulier dans les maisons de repos. Le premier effet positif de la vaccination ?

L'adhésion de la population au vaccin contre le Covid-19 est en hausse dans plusieurs pays comme le Royaume-Uni, les Etats-Unis ou même la très sceptique France, selon une étude internationale publiée lundi par le cabinet Kekst CNC.