Tout sur UZ Leuven

Comment les scientifiques peuvent-ils faire avancer la recherche sur le cerveau? " En s'inspirant de son organisation! La clé, c'est de travailler en réseaux de manière intensive ", affirme Mathieu Vandenbulcke, président du Leuven Brain Institute.

Les premières vaccinations contre le coronavirus en Belgique, effectuées lundi dans trois maisons de repos (et de soins) du pays, se sont bien déroulées dans l'ensemble, a indiqué le Commissariat corona du gouvernement lors d'une conférence de presse en ligne mardi. Un suivi rigoureux de la campagne de vaccination de la population belge, qui devrait s'étaler sur toute l'année, sera cependant crucial.

Les premières vaccinations contre le virus du Covid-19, du fabricant Pfizer/BioNTech auront lieu le lundi 28 décembre à 11h00 en Belgique. Le vaccin doit être injecté à deux reprises pour être efficace. La deuxième injection se déroule 21 jours plus tard, ont confirmé samedi des experts de la la task force pour l'opérationnalisation de la stratégie de vaccination.

L'Institut de médecine tropicale (IMT) d'Anvers débutera au début du mois de janvier un essai clinique de phase 3 sur le vaccin anti-Covid-19 de l'entreprise pharmaceutique Johnson & Johnson, a déclaré l'institution dans un communiqué. Dans cette dernière phase de l'étude, les chercheurs évalueront l'efficacité du vaccin et son niveau de protection avant sa mise sur le marché.

Comment s'attaquer à la décoloration des dents efficacement et en toute sécurité sans s'abîmer les quenottes ou provoquer une hypersensibilité persistante?

La réouverture des commerces est sur la table du Comité de concertation qui aura lieu vendredi. Cette possibilité d'ouverture est-elle un grand risque d'un point de vue épidémiologique ? Quelles perspectives cela donne-t-il pour les fêtes de fin d'année ? Nous avons interrogé Emmanuel André, microbiologiste à l'UZ Leuven.

La chute des cheveux due à la chimiothérapie peut être évitée ou réduite par le refroidissement du cuir chevelu. " C'est chouette de proposer cette option à un moment qui s'avère particulièrement difficile ", témoigne l'infirmière en oncologie Annemarie Coolbrandt.

La protonthérapie, technique de radiothérapie qui permet de traiter des tumeurs cancéreuses sans trop "déborder" sur les tissus avoisinants, a révolutionné le traitement des cancers. Ce traitement rendu plus accessible par l'UCLouvain, pourra traiter un cancer sur 5 d'ici 2030. Soit près de 300 000 patients dans le monde. Une véritable succès story. Et l'un des centres à la pointe de ce domaine vient d'ouvrir en Belgique.

Des sociétés proposent désormais à leurs employés de réaliser un test sérologique pour savoir s'ils sont immunisés contre le coronavirus. Des labos privés les proposent à prix coûtant. Une proposition qui fait polémique.

Les services de soins intensifs des hôpitaux belges disposent actuellement de suffisamment de lits mais ne sont pas prêts pour un afflux supplémentaire de malades atteints du Covid-19. "Nous ne nous y attendons pas non plus si les mesures continuent à être respectées mais si on rouvre les cafés cet afflux surviendra", affirme mercredi Geert Meyfroidt, président de l'association belge de médecine intensive.

Koen Peers déplore que ses collègues s'orientent encore trop souvent vers des thérapies dépassées. Il plaide aussi en faveur de plus d'activité physique en guise de traitement, d'autant que cette approche est souvent la plus efficace !

La semaine dernière, un groupe d'experts et d'autorités publiques a préparé un premier "plan d'augmentation de capacité". Son objectif est de permettre une organisation coordonnée, adéquate et efficace de la capacité de traitement dans les hôpitaux belges. Huit hôpitaux universitaires doivent se mettre en ordre de marche.