Tout sur URSS

L'offensive de l'Azerbaïdjan pour récupérer le Haut-Karabakh, territoire occupé par l'Arménie, est envenimée par l'implication de la Turquie. Mais la Russie est prête à défendre ses intérêts.

Ce pourrait être un jour de fierté nationale en URSS. En ce 9 octobre, c'est à un Russe que le célèbre Comité a décidé d'attribuer le prix Nobel de la paix. Pourtant, dans les abords du Kremlin, on ne festoie guère.

Avec son élégante façade néo-gothique, l'ancien complexe industriel "Proletarka" de Tver, en Russie, avait été conçu comme la demeure idéale des travailleurs du textile. Un siècle plus tard, on y vit dans une grande pauvreté.

L'establishment est une chose sérieuse, sa critique encore plus. Et l'establishment cache beaucoup de choses sérieuses, et sa critique encore plus. Car l'establishment dirige le monde et, de nos jours, on reconnaît ceux qui s'y opposent à ceci de bien précis : ils osent tout, et surtout s'inventer un ennemi aussi commode qu'anonyme, aussi indéfini qu'effrayant, aussi fort qu'inexistant, surtout parce que ça rapporte et parce qu'ils ont peur de perdre.

Mikhaïl Kalachnikov est celui qui a créé l'arme la plus connue au monde. Il n'en tirera qu'une reconnaissance internationale, mais aucune fortune, la propriété intellectuelle était collective en URSS. Récit.

Des séparatistes catalans aux manifestants de Hong Kong, la chaîne humaine qui avait aidé les pays baltes à recouvrer leur indépendance il y a 30 ans est encore un modèle pour les défenseurs de la liberté sous toutes les latitudes.

La mort inexpliquée d'un groupe de randonneurs en février 1959 dans les montagnes de l'Oural avait déclenché les rumeurs les plus folles, allant d'une attaque d'extraterrestres à des tests secrets de l'URSS. Soixante ans plus tard, la Russie a annoncé vendredi rouvrir l'affaire.

Le pays organisateur de la Coupe du monde est un empire renaissant, controversé, menaçant, sous Vladimir Poutine. Ce pays finalement méconnu charrie derrière lui une histoire mouvementée, à la fois sombre et romantique, marqué par la guerre froide et la période soviétique.

Racontées dans nos colonnes, les aventures de Pol G., l'octogénaire belge jugé à Bruxelles pour espionnage au profit de l'URSS, puis la Russie, prendront fin le 26 avril, sauf rebondissement.

Si la réélection de Vladimir Poutine ne fait guère de doute, le vote de dimanche constitue surtout un test sur la capacité du Kremlin à mobiliser l'électorat, celle de l'opposition libérale à sortir de la marginalisation et des communistes à se renouveler.