Tout sur Université de Milan

Les mères positives pour le Covid-19 peuvent transmettre le virus à leurs enfants à naître, d'après de "solides preuves" dévoilées jeudi par des chercheurs dont les travaux pourraient avoir un impact sur la protection des femmes enceintes pendant la pandémie.

Des chercheuses de l'Institut Jules Bordet et de l'Université de Milan, en collaboration avec la Vrije Universiteit Brussel (VUB) et l'Université catholique de Louvain (UCL), ont démontré dans une étude que l'administration de kétorolac, un anti-inflammatoire, avant l'ablation d'une tumeur du sein permettait de réduire les risques de récidive chez les patientes en surpoids, annonce l'institut vendredi.