Tout sur université de Gand

Le risque de contamination au Covid-19 par l'eau de mer ou le sable est très faible, ressort-il d'une enquête menée sur les risques de contamination à la côte belge l'été prochain par l'Institut flamand de la Mer (VLIZ) en collaboration avec l'université de Gand et la province de Flandre occidentale. Le virus pourrait par contre plus facilement se propager par contact avec les déchets récemment abandonnés.

Le recteur de l'UGent, Rik Van de Walle, a décidé mardi d'interdire la tenue de tout débat ou lecture en présence de Dries Van Langenhove dans les locaux de l'université de Gand. La LVSV (libérale) et la KVHV (conservatrice et nationaliste), deux associations étudiantes avaient, en effet, annoncé plus tôt dans le mois que l'intéressé s'exprimerait lors d'une activité dans le cadre de la nouvelle année académique. "Le risque de trouble à l'ordre publique est trop important", selon les autorités académiques.

"La solitude tue", annonçait récemment une étude danoise : santé mentale fragilisée, problèmes cardio-vasculaires, diminution de l'immunité, mortalité précoce : face au fléau de l'isolement social, l'université de Chicago peaufine une pilule à base d'alloprégnanolone, une hormone anxiolytique, naturellement présente dans le cerveau humain.

La fusion des six zones de police locale de Bruxelles en une seule zone plus large n'apporterait aucune valeur ajoutée et pourrait même s'avérer être un pas en arrière, ressort-il d'une enquête menée par l'UGent, l'université de Gand, auprès des acteurs impliqués à la demande du gouvernement fédéral, rapporte De Tijd mardi.