Tout sur Unia

Le couvre-feu en province d'Anvers (actuellement suspendu en raison de la chaleur), et les refus locaux de laisser des manifestations se dérouler, dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, sont des mesures que l'on peut estimer disproportionnées par rapport au nécessaire maintien des droits et libertés individuelles, indique mercredi Unia, le centre interfédéral pour l'égalité des chances.

En Belgique, pays considéré comme ouvert à l'altersexualité, l'homophobie n'a pas disparu. Chaque année, des plaintes sont déposées pour actes homophobes. Le ton qui se radicalise dans le discours politique et sur les réseaux sociaux n'aide pas : l'homosexualité reste tolérée. Pas acceptée.

Lettre ouverte à Unia. Comment est-il possible que vous, UNIA, Institut national des droits humains, service public " indépendant ", ne décelez aucune incitation à la haine et à la discrimination dans les caricatures suprémacistes blanches du Carnaval d'Alost, suprémacisme dans ses versions négrophobes et antisémites ?