Tout sur Ukraine

La défense s'organise autour de Trump suite la procédure d'"impeachment"

La défense s'organise autour de Donald Trump, menacé par une procédure de destitution pour avoir demandé l'aide d'un gouvernement étranger dans la campagne présidentielle: son chef de la diplomatie et son avocat personnel refusent le calendrier que tentent de leur imposer les élus démocrates du Congrès.

La crise s'amplifie pour Trump, après le rapport d'un lanceur d'alerte

Le scandale qui secoue la Maison Blanche s'est fait encore plus retentissant jeudi avec la publication des accusations d'un lanceur d'alerte, qui reproche à Donald Trump d'avoir "sollicité l'ingérence" de l'Ukraine dans sa campagne de réélection et à son entourage d'avoir essayé de garder cette démarche secrète.

Ce que dit le lanceur d'alerte contre Donald Trump

Le Congrès américain a rendu publique jeudi la lettre d'un lanceur d'alerte au sujet du président des Etats-Unis, Donald Trump, fondée principalement sur le contenu d'un appel entre M. Trump et son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, le 25 juillet 2019. Voici les principaux points de cette lettre de neuf pages.

Echange Trump/Zelensky : "désastre" ou jeu habile pour les Ukrainiens

Le scandale frappant Donald Trump a gagné en ampleur jeudi avec la publication d'un document d'un lanceur d'alerte, qui accuse la Maison Blanche d'avoir voulu garder secret l'appel au cours duquel le président américain a demandé à son homologue ukrainien d'enquêter sur un rival politique.

Une destitution, le désir profond de Trump?

Les démocrates ont lancé à Washington la première étape d'une mise en accusation solennelle de Donald Trump, soupçonné d'avoir demandé au président ukrainien d'enquêter sur son rival politique Joe Biden. Il s'agit d'une procédure rare et explosive. Mais, au final, être destitué, n'est-ce pas le désir profond du président américain?

Les Pays-Bas demandent à la Russie de leur livrer le suspect dans le crash du MH17

Le ministère public des Pays-Bas a demandé à la Russie de lui livrer Volodymyr Tsemakh, 58 ans, ex-chef militaire séparatiste prorusse Tsemakh, dont le nom a été cité dans l'affaire du crash du vol MH17 de Malaysia Airlines abattu par un missile russe, a-t-il annoncé aux proches des victimes du crash. Les Pays-Bas ont regretté que l'Ukraine ait accepté de remettre cet homme dans le cadre d'un échange de prisonniers avec la Russie.

La Russie et l'Ukraine s'échangent 70 prisonniers

Un échange historique de prisonniers entre l'Ukraine et la Russie était en cours samedi, impliquant 70 personnes en tout, un moment très attendu alors que les deux pays sont à couteaux tirés depuis 2014.