Tout sur UGent

Les récompenses matérielles n'ont aucun effet motivant sur les personnes indécises à l'égard des vaccins contre le Covid-19 ou opposées à ceux-ci. Elles sont au contraire perçues comme un appât ou un moyen de pression. À l'inverse, les hésitants et les réfractaires souhaitent pouvoir prendre une décision à leur propre rythme et demandent donc de la patience, révèle mercredi une étude menée par le psychologue Maarten Vansteenkiste de l'UGent auprès de plus de 14.000 personnes.

Les services de renseignement belges manquent de données quantitatives sur la menace posée par l'extrême droite en Belgique, selon une nouvelle enquête que le magazine Knack et le journal Le Soir ont pu consulter et qui a été discutée lundi après-midi en commission parlementaire de suivi des organes de contrôle des services de police et du renseignement (Comités P et R, ndlr.)

L'Université de Gand (UGent) s'est constituée partie civile dans l'affaire Schild & Vrienden, pour laquelle le parquet demande le renvoi du député d'extrême droite Dries Van Langenhove, fondateur de ce mouvement étudiant extrémiste flamand, et de huit membres du groupe. L'institution a confirmé lundi avoir saisi la chambre du conseil.

Le taux de "motivation volontaire" à respecter les gestes barrières a un lien direct avec des pics d'infections, d'hospitalisations et même de mortalité plusieurs semaines plus tard, constate le groupe de travail "Psychologie et coronavirus", cité dans les titres Sudpresse mercredi.

Malgré une nouvelle progression à la hausse des cas de covid, le nombre de décès ne fait, quant à lui, que diminuer depuis plusieurs semaines. Actuellement, on compte 36% de décès en moins par rapport à la semaine dernière. Une baisse de la mortalité significative, en particulier dans les maisons de repos. Le premier effet positif de la vaccination ?

La motivation des Belges face aux mesures liées à la pandémie de coronavirus s'effrite, ressort-il d'un nouveau volet du baromètre de motivation de l'UGent. En outre, découragement et anxiété augmentent au sein de la population. L'équipe derrière ce baromètre plaide pour un plan clair avec des objectifs concrets, qui insiste sur l'importance de nos comportements.

La deuxième vague de coronavirus pèse sur le bonheur des Belges, ressort-il samedi de l'Enquête nationale sur le bonheur menée par la compagnie d'assurance-vie NN et l'Université de Gand (UGent). Alors que différents facteurs liés au bien-être tels que la joie de vivre, la tranquillité d'esprit et le sentiment d'autonomie ont diminué par rapport à la première vague, la solitude et la dépression connaissent une hausse significative.

En pointant le rôle clé joué par la protéine Zeb2, des scientifiques belges ont découvert l'un des mécanismes qui provoquent le cancer colorectal (côlon-rectum). D'après leurs observations, cette protéine fragilise la paroi intestinale, permettant aux bactéries de pénétrer dans les tissus. Un début de piste qui pourrait déboucher sur de nouveaux traitements.