Tout sur tribunaux

Seuls 28% des amendes infligées par les tribunaux de police et 14% de celles fixées par les tribunaux correctionnels sont effectivement perçues par l'État. La perte pour les autorités est estimée à 118 millions d'euros par an, peut-on lire mercredi dans les quotidiens de Sudpresse.