Tout sur travail faisable

Responsables des employeurs et syndicats composant le "Groupe des 10" se retrouvent, lundi en fin d'après-midi, au siège de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), pour poursuivre leurs discussions sur les dossiers du "travail faisable" ("werkbaar werk") et de la loi de 1996 visant la promotion de l'emploi et la sauvegarde de la compétitivité.

Officiellement, le travailleur belge travaille 38 heures par semaine. Cependant, comme l'écrit le quotidien De Morgen, le ministre de l'Emploi Kris Peeters (CD&V) souhaite modifier cette loi pour permettre aux employés de travailler davantage quand il y a beaucoup de boulot et de passer moins de temps au travail quand il fait plus calme.