Tout sur Tractebel

A quel sport vouent-ils une véritable passion ? Pourquoi ? Depuis quand ? Et avec quel impact sur leur vie, privée comme professionnelle ? Cette semaine : Philippe Bodson, homme d'affaires, ancien patron de Glaverbel et ex-sénateur MR, raconte ses voyages d'explorateur partout dans le monde. Son bonheur ? Marcher en pleine nature, là où personne n'est jamais allé.

Avocat, échevin libéral à Uccle et fidèle bras droit d'Armand De Decker, Jonathan Biermann, risque, lui aussi, des poursuites judiciaires dans le dossier Kazakhgate. La justice le suspecte d'avoir commis au moins un faux en écriture.Par Thierry Denoël - Enquête avec Alain Lallemand (Le Soir) et Mark Eeckhaut (De Standaard)

La commission d'enquête parlementaire Kazakhgate se penche désormais sur le volet judiciaire à Bruxelles. Voici les principaux feuillets du document de la transaction pénale signée le 17 juin 2011 par le trio kazakh au parquet général. Récit et analyse.

La Sûreté de l'Etat a averti Tractebel du risque pris par l'énergéticien dans un investissement avec des partenaires locaux réputés mafieux au Kazakhstan après l'engagement d'un projet gazier. "Quelqu'un de la Sûreté est venu me voir et m'a demandé pourquoi je n'avais pas été prévenu par le gouvernement. Ils m'ont dit que le Premier ministre (Jean-Luc Dehaene à l'époque) était au courant", a indiqué mercredi l'ex-patron de Tractebel, Philippe Bodson, devant la commission d'enquête parlementaire sur le Kazkhgate.