Tout sur Toulouse

"Sélection, oppression", "Mai 68: ils commémorent, on recommence": depuis plusieurs semaines, des étudiants bloquent plusieurs facultés à travers la France pour protester contre une loi réformant l'accès à l'université, accusée d'instaurer une "sélection" déguisée. La grogne étudiante en images.

Sur fond de protestations du ministre français de l'Intérieur Manuel Valls et des familles des victimes, la question se pose sur le bien-fondé de la diffusion par TF1 des enregistrements des conversations entre le tueur de Toulouse Mohamed Merah et les policiers chargés de l'arrêter.

L'avocate algérienne mandatée par la famille de Mohamed Merah, tueur de sept personnes à Toulouse et Montauban, a affirmé ce lundi qu'elle allait déposer officiellement la plainte contre le Raid (unité d'élite de la police française) lundi prochain à Paris.

La tuerie de Toulouse, le grand rabbin de Bruxelles Albert Guigui l'a perçue comme une "catastrophe" pour la communauté juive, mais aussi pour tous les Européens. Car deux symboles importants étaient visés : les enfants et l'éducation, fleuron de nos démocraties. Pour l'homme de religion, l'objectif des extrémistes est aussi politique : déstabiliser nos sociétés. Ce constat conforte Albert Guigui dans la nécessité de jeter des ponts entre les classes sociales, les cultures, les religions... Or, sur ce terrain, les Etats-Unis, lui semble-t-il, réussissent mieux le vivre ensemble que l'Europe. Le droit à la différence y est davantage cultivé. Un atout à condition qu'il s'inscrive dans le respect de l'autre.

Malgré les protestations du maire de Toulouse, l'inhumation de Mohamed Merah a eu lieu ce jeudi vers 18h30 dans le carré musulman du cimetière de Cornebarrieu. Mais sa dépouille risque d'attirer des indésirables: ceux qui le haïssent et ceux qui le vénèrent.

Une avocate algérienne, Me Zahia Mokhtari, a annoncé mercredi avoir été chargée par Mohamed Benalal Merah de poursuivre devant la justice française le Raid, une unité spéciale de la police française, pour l'assassinat de son fils, qui a tué sept personnes en France.

Le suspect tué après 32 heures de siège, deux policiers blessés au cours de la fusillade : à Toulouse, l'assaut contre l'appartement dans lequel était retranché Mohammed Merah a tourné au fiasco. Le Raid aurait-il pu agir autrement ?

L'État français voulait traduire Mohamed Merah en justice. Après 32 heures de négociations, le Raid n'a pas réussi à capturer vivant l'auteur présumé des tueries de Toulouse et Montauban. Récit.

Mohamed Merah est mort à Toulouse ce jeudi. L'assaut a été donné au domicile du présumé tueur au scooter de Toulouse après 31 heures de siège. Trois policiers sont blessés, dont un "grièvement".