Tout sur Tillerson

Le limogeage mardi du secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson pourrait signer l'arrêt de mort de l'accord nucléaire signé avec l'Iran et encore rafraîchir les relations tendues entre les Etats-Unis et leurs alliés européens qui veulent sauver ce texte historique.

Le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson, dont la presse américaine annonce le limogeage prochain par Donald Trump, doit rencontrer mardi à Bruxelles ses homologues des 28 pays de l'Union européenne, a indiqué l'Union dans un communiqué.

Le président américain Donald Trump a contesté mercredi des informations selon lesquelles il aurait évoqué, lors d'une réunion cet été, une multiplication par dix de l'arsenal nucléaire américain, s'en prenant avec une extrême virulence aux médias.

Washington et Pékin ont accentué dimanche à Manille leurs pressions sur la Corée du Nord pour qu'elle renonce à ses ambitions nucléaires après un durcissement sensible des sanctions de l'ONU qui pourrait coûter à Pyongyang un milliard de dollars annuels.