Tout sur Thessalonique

Athènes et les régions grecques les plus contaminées par le coronavirus se reconfinent progressivement mardi, dans une ambiance morose, les restaurateurs du quartier athénien le plus touristique affichant une triste mine en rangeant tables et chaises, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le Syrien Abdullah va "tout faire pour passer la frontière". Dans la zone tampon d'Idoméni, à la frontière gréco-macédonienne, il guette le moment propice pour se faufiler dans un train, dans l'espoir de suivre "la route des Balkans", empruntée par des centaines de milliers de migrants en 2015.

La Grèce était frappée dimanche par d'importantes intempéries, les vents violents provoquant l'interruption des liaisons maritimes, des retards dans le trafic aérien et des coupures de routes en raison de chutes d'arbres dans la région d'Athènes, ont indiqué les pompiers.

Cellules "crasseuses" et surpeuplées, manque de nourriture et d'eau potable, violences policières: l'organe anti-torture du Conseil de l'Europe a dénoncé mardi les conditions d'accueil "inacceptables" de milliers de migrants placés dans des centres de rétention en Grèce.

Le bilan du déraillement, samedi soir, d'un train de passagers près de Thessalonique (nord) s'est alourdi dimanche à trois morts, avec le décès d'un des trois blessés grièvement dans l'accident, a indiqué l'agence de presse grecque Ana.