Theo Francken est à nouveau bourgmestre de Lubbeek

Theo Francken est à nouveau bourgmestre de Lubbeek

Theo Francken (N-VA) a repris lundi ses fonctions de bourgmestre de Lubbeek, a-t-il indiqué dans un tweet. Tania Roskams, qui était bourgmestre faisant fonction depuis fin 2014, est désormais échevine.

Environ 5.500 personnes rassemblées à Bruxelles pour la marche contre Marrakech

Environ 5.500 personnes rassemblées à Bruxelles pour la marche contre Marrakech

Environ 5.500 personnes se sont rassemblées dimanche midi à Bruxelles pour la "marche contre Marrakech", organisée à l'appel d'associations de droite et d'extrême-droite flamandes opposées au pacte de l'ONU sur les migrations, a indiqué vers 13h00 la police bruxelloise. La contre-manifestation d'ONG et d'organisations de gauche a, elle, réuni environ un millier de militants.

Theo Francken exprime son soutien à la marche contre Marrakech

Theo Francken exprime son soutien à la marche contre Marrakech

Sur sa page Facebook, l'ancien secrétaire à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) exprime son soutien à la marche contre le Pacte de Marrakech qui aura lieu ce dimanche à Bruxelles. Il dit partager "la colère et l'inquiétude" des manifestants.

"Si Charles Michel veut le soutien de la N-VA, il sera notre marionnette"

"Si Charles Michel veut le soutien de la N-VA, il sera notre marionnette"

"Si Charles Michel veut le soutien de la N-VA, il sera notre marionnette", déclare samedi Jan Jambon (N-VA) dans les colonnes de La Libre et de la Dernière Heure. L'ex-vice-Premier ministre va plus loin que son président de parti Bart De Wever, qui clamait dès vendredi ne pas craindre des élections anticipées.

Assita Kanko rejoint la N-VA

Assita Kanko rejoint la N-VA

Coup de tonnerre dans un ciel qui n'était déjà plus bien bleu au MR. Assita Kanko, ex-conseillère communale, rejoint la N-VA et tacle au passage son ancien parti dans une longue interview accordée au Standaard.

"J'ai droit à une indemnité", estime Johan Van Overtveldt

"J'ai droit à une indemnité", estime Johan Van Overtveldt

L'ancien ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) a normalement droit à une indemnité de départ équivalent à 10 mois maximum de salaire parlementaire, a-t-il confirmé vendredi dans l'émission De Ochtend, sur Radio 1. Une indemnité qu'il acceptera. "Quand on est 4 ans sur les barricades, je trouve qu'une indemnité limitée dans le temps est normale", a-t-il indiqué.

Assita Kanko quitte le MR pour rejoindre les rangs de la N-VA

Assita Kanko quitte le MR pour rejoindre les rangs de la N-VA

L'ex-conseillère communale ixelloise du MR Assita Kanko, qui avait pris ses distances avec l'action politique directe en vue du dernier scrutin communal d'octobre, se présentera lors des prochaines élections de 2019 sur une liste N-VA, a annoncé vendredi la formation nationaliste flamande.

Cartes sur table: rejouez l'année avec Le Vif/L'Express

Cartes sur table: rejouez l'année avec Le Vif/L'Express

En cadeau avec Le Vif de cette semaine, un "quartet". Ce jeu de cartes où les adversaires font s'affronter des personnages, des voitures, des avions... chacun espérant annoncer une valeur (vitesse, poids, stabilité, etc.) supérieure à celles des autres, carte après carte.

Charles Michel, sauveur ou fossoyeur du pays? Réponse en 10 points

Charles Michel, sauveur ou fossoyeur du pays? Réponse en 10 points

Olivier Mouton - Le Premier ministre veut poursuivre son oeuvre d'apprenti sorcier à la tête d'un gouvernement minoritaire. Pour "assurer la stabilité", il doit compter sur le Parlement. Mais ne prépare-t-il pas le chaos? Dix questions pour comprendre.

Jan Jambon, le flamingant préféré de Michel

Jan Jambon, le flamingant préféré de Michel

De tous les ministres de la N-VA qui s'en vont, il y en a un qui va manquer plus que les autres. Y compris à ceux de l'opposition, estime De Standaard. Et cette personne c'est Jan Jambon.

Les trois grands chantiers de Michel II

Les trois grands chantiers de Michel II

S'il tient jusqu'aux élections, il reste cinq mois au gouvernement Michel II pour mener à bien trois grands chantiers, à savoir ceux du pouvoir d'achat, de la migration et du climat. Cependant, dans les faits, l'orange bleue risque d'être entravée et incapable de faire autre chose que ce qu'un gouvernement en affaires courantes peut faire.

Francken avoue: "J'ai fait des erreurs"

Francken avoue: "J'ai fait des erreurs"

L'ancien secrétaire d'Etat à l'asile et à la migration de la N-VA, Theo Francken, critique le nouveau gouvernement minoritaire du Premier ministre Michel dans la matinale de Radio 1. "Quelle est la légitimité démocratique de cette politique", se demande-t-il. Francken trouve aussi la sortie de son successeur Maggie De Block (Open Vld) "en dessous de tout". Et il admet, aussi, avoir "fait des erreurs".

Alexander De Croo ne veut pas d'une "guerre totale" avec la N-VA

Alexander De Croo ne veut pas d'une "guerre totale" avec la N-VA

Le vice-premier ministre Open Vld Alexander De Croo ne veut pas d'une "guerre totale" avec la N-VA. Ce n'est pas parce que les 2 partis ne siègent plus dans le même gouvernement qu'ils doivent être à couteaux tirés, a-t-il dit à son arrivée au bureau du parti.

Des organisations de défense de réfugiés demandent plus de places d'accueil

Des organisations de défense de réfugiés demandent plus de places d'accueil

Six organisations soutenant les réfugiés Médecins du Monde, le CIRé-Asbl, Médecins sans frontières, Vluchtelingenwerk Vlaanderen, la Plateforme Citoyenne de soutien aux Réfugiés -BxlRefugees et le CNCD demandent à la ministre de l'Asile et de la Migration Maggie De Block "d'accélérer le processus de réouverture de places dans le dispositif d'accueil au vu de l'urgence de la situation et de garantir le respect des lois et de la dignité humaine en matière de demandes d'asile."

Un gouvernement Michel II sur les rails au terme d'une folle semaine

Un gouvernement Michel II sur les rails au terme d'une folle semaine

Un gouvernement fédéral remanié a vu le jour dimanche au terme d'une folle semaine qui a fait voler en éclats la majorité suédoise à l'échelon fédéral. Cet attelage inédit n'a pas résisté à l'épreuve du Pacte des Nations-Unies sur la migration. La N-VA, premier parti de Belgique et de la coalition, a quitté l'équipe de Charles Michel, estimant qu'elle ne pouvait apporter son soutien à ce texte censé poser les bases de migrations "ordonnées, sûres et régulières".