Tout sur Theo Francken

Politique: "Dis-moi ce que tu tweetes, je te dirai ce que tu n'as pas dit"

Alors que Johan Vande Lanotte et Didier Reynders continuent à taper la carte avec le roi en faisant semblant d'essayer de trouver une solution politique entre des gens qui boudent et disent tout et son contraire, le choeur des ouin ouin libéraux nous a offert ces derniers jours son plus beau numéro de "c'est pas juste". C'est peu dire que la désignation de Charles Michel à la tête du Conseil européen n'a pas suscité de rassemblement populaire sur la Grand-Place de Bruxelles, à vrai dire tout le monde a eu l'air de s'en balek royalement. Surtout sur Twitter. Inventaire. Commenté.

La chambre du conseil confirme la détention préventive de l'épouse de Melikan Kucam

La chambre du conseil d'Anvers a confirmé lundi la détention préventive de l'épouse de Melikan Kucam, arrêtée la semaine dernière dans le cadre de l'enquête sur un possible trafic de visas humanitaires autour de ce conseiller communal N-VA de Malines. L'avocat de la principale intéressée a laissé entendre qu'il allait faire appel de cette décision.

Theo Francken a raison...

En refusant de parler avec la N-VA au fédéral et en relançant une dynamique exclusive en Wallonie, le PS risque d'approfondir encore le fossé belgo-belge.

Theo Francken : "Le PS refuse toute discussion avec nous"

À l'heure où les négociations en vue de former un gouvernement ne semblent pas avancer d'un pouce, que ce soit au niveau fédéral ou régional, l'ancien Secrétaire à l'Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) sort de sa réserve sur Twitter. "Le PS refuse toute discussion avec nous", écrit-il.

La Belgique rapatrie six orphelins résidant dans des camps gérés par des Kurdes

L'accord de principe que le gouvernement fédéral belge a signé avec les autorités kurdes afin de rapatrier des enfants de combattants belges de l'Etat islamique concerne six enfants, tous nés en Belgique, et qui selon l'analyse des services de sécurité n'ont plus de parents, a indiqué jeudi le vice-premier ministre et ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo sur la VRT-Radio. "Nous ne laissons pas mourir ces enfants", a-t-il précisé.

Theo Francken, la religion climatique et le communisme

Or donc, l'ancien secrétaire d'Etat Theo Francken (photo) a bien réussi ses élections fédérales, empochant 122 738 voix de préférence et laissant loin derrière lui l'indépendant-Belang-Schild & Vrienden Dries Van Langenhove.

Francken: "Dewinter finira comme Wilders: en échec total"

"Filip Dewinter finira comme Geert Wilders: en échec total", déclare dimanche Theo Francken (N-VA) dans les colonnes du journal De Zondag. "Toujours revenir sur l'islam, taper sur les musulmans, c'est fatiguant", dit-il, ajoutant que si la N-VA voyait "aussi des problèmes avec l'islam", le parti ne cherchait pas la "guerre".

Le Vlaams Belang grand gagnant du scrutin en Flandre

L'extrême-droite est la grande gagnante du scrutin en Flandre selon les résultats à un tiers du dépouillement. Le Vlaams Belang a connu une progression spectaculaire après sa débâcle de 2014 et a recueilli près de 18% des suffrages. Triomphante il y a 5 ans, la N-VA perd environ 6% des voix, passe en dessous des 30% mais demeure largement dominante, avoisinant les 27%.

"Avant de voter, n'oubliez pas"

C'était en juin 2014. Le PS avait gagné au Sud et la N-VA avait mis le Nord en poche. Pour le fédéral, on pensait être reparti pour la gloire. Et puis Charles Michel l'a jouée forban. Premier ministre francophone du premier gouvernement fédéral abritant un parti nationaliste flamand. A droite toute. Cinq ans ont passé. A une vitesse folle mais émaillés de tant d'événements, de tant de nouvelles pratiques, de nouveaux langages, de nouveaux enjeux, de nouvelles réalités, qu'on dirait que ça en fait vingt. Et qu'on a tendance à oublier beaucoup de ce qui s'est passé, durant cette législature qui finit.

Comment les médias flamands ont fait sauter le cordon médiatique autour du Vlaams Belang

Si le Vlaams Belang triomphe aux élections de dimanche, on se tournera vers les médias. Pas comme après le dimanche noir de 1991 - quand, selon certains, ils avaient aidé le Vlaams Blok de l'époque en gardant le silence sur le parti - mais pour avoir normalisé le Vlaams Belang ces dernières années. Si le cordon sanitaire existe toujours après le 26 mai, le cordon médiatique a disparu depuis longtemps.

Les années Michel, façon Vadot

De " Charles le kamikaze " de l'été 2014, jusqu'à la chute du gouvernement fin 2018 à cause du Pacte sur les migrations, la suédoise a été tout sauf un fleuve tranquille. Les casseroles de Galant, les gaffes de Marghem, l'agitation sociale, les frasques du prince Laurent, les provocations de Theo Francken, sans oublier les attentats terroristes : retour, en 13 dessins, sur une législature agitée.