Tout sur Théâtre de Liège

C'est une distinction qui n'existe que dans les lieux publics. Parce qu'en privé, vessies et intestins se vident dans un pot commun. Quel architecte aurait l'idée de construire une maison familiale comprenant un WC pour maman et un autre pour papa ?

Mis en scène par le Belge Yves Beaunesne dans le cadre somptueux du château de Grignan, dans la Drôme (France), Ruy Blas, pièce maîtresse de Victor Hugo, récolte un succès phénoménal : 800 spectateurs tous les soirs de représentation depuis le 23 juin, et, si cela se confirme jusqu'à la dernière, le 24 août, un total de près de 40 000 spectateurs pour 45 représentations, soit le spectacle le plus vu de l'été en France.

Présenté au théâtre de Liège, Heptaméron, récits de la chambre obscure conjugue au présent et en musique plusieurs nouvelles du recueil de Marguerite de Navarre. L'occasion de remettre en lumière l'une des premières figures féminines de la littérature française.

Outre de grands noms venus de l'étranger, le Festival de Liège présentera comme à son habitude sa Factory, un programme dédié aux projets de comédiens et de metteurs en scène à peine sortis de l'école. Car pour un jeune artiste, entrer pour de bon dans la lumière s'apparente souvent à un parcours du combattant.

Auteur d'essais comme Les Nouveaux Penseurs de l'islam et Le Coran expliqué aux jeunes, Rachid Benzine confirme son inscription dans le théâtre avec Pour en finir avec la question musulmane, créé à Mons avant de s'installer à Liège. Les névroses de nos sociétés condensées dans une cage d'escalier, à voir en famille.

A Ans survit un savoir-faire que les plus grandes scènes de Belgique et de France s'arrachent. Bienvenue dans l'atelier construction du théâtre de Liège, où des passionnés pérennisent un véritable artisanat.

Commandité par Joëlle Milquet, un rapport, qui prône des synergies entre théâtres, montre combien les dépenses artistiques sont les parents pauvres des subventions et combien ces subventions sont déconnectées des audiences. Il a été rendu à Alda Greoli en juin dernier, le temps pour la ministre de l'enterrer soigneusement ou presque dans un placard ...