Tout sur thailande

L'attentat de Bangkok, qui a tué 20 personnes lundi, a été bien planifié et "plus de 10 personnes" sont impliquées, a déclaré jeudi le chef de la police thaïlandaise à des journalistes. "Cette explosion a été préparée par des équipes", a déclaré le chef de la police nationale Somyot Poompanmoung, précisant que les préparatifs avaient pris plus d'un mois, selon lui.

La police thaïlandaise recherche activement un jeune homme soupçonné d'être le poseur de la bombe qui a tué 20 personnes à Bangkok lundi et ses possibles complices. Qui est-il et où en est l'enquête ? Tentative de réponse en quatre questions.

Plusieurs moines bouddhistes ont tenu une petite cérémonie mercredi matin pour la réouverture du sanctuaire du centre de Bangkok frappé par un attentat à la bombe lundi, alors la police thaïlandaise recherche un suspect identifié sur les images de vidéosurveillance.

La police recherchait mardi un "suspect" identifié grâce aux images de vidéo-surveillance après "la pire attaque jamais" commise en Thaïlande d'après le chef de la junte au pouvoir, et qui a fait au moins 21 morts à Bangkok. Et ce alors qu'un nouvel petit engin explosif a été lancé sur des passants près d'une station de métro aérien dans le centre de Bangkokn ce mardi.

Les scampis issus de l'industrie thaïlandaise, et présents dans les rayons de certains supermarchés belges, sont nourris grâce au travail acharné d'"esclaves modernes" exploités dans des conditions déplorables, révèle un reportage du Guardian, évoqué jeudi par les journaux flamands De Morgen, De Standaard et Het Nieuwsblad.

A la suite du décret de la loi martiale mardi en Thaïlande, le ministère belge des Affaires étrangères a publié un nouvel avis le même jour mettant en garde les voyageurs à destination du pays et les invitant à éviter tous les lieux de manifestations ainsi qu'à se tenir informés de l'actualité. Les tours opérateurs Thomas Cook et Jetair, contactés par l'agence Belga, se veulent rassurants.

La police thaïlandaise a arrêté mardi des dizaines de personnes lors d'une opération pour reprendre des sites occupés par les manifestants qui réclament depuis plus de trois mois la chute du gouvernement, a indiqué un haut responsable à l'AFP.

Une trentaine de personnes ont été blessées dimanche à Bangkok lors d'explosions et de tirs survenus dans une manifestation d'opposants au gouvernement thaïlandais, ont indiqué les secours, deux jours après qu'un engin explosif a tué une personne.