Tout sur Tchouri

Ses best-sellers Patience dans l'azur et Poussières d'étoiles l'ont rendu célèbre. Depuis 1999, un astéroïde porte son nom. A 85 ans, l'astrophysicien et conteur québécois aux allures de druide se passionne pour les recherches sur les exoplanètes et milite pour la préservation de la Terre, "la vraie dernière frontière à conquérir pour éviter l'absurde : notre disparition".

La sonde Rosetta, juste avant de s'écraser sur la comète Tchouri, a envoyé une ultime photo, incomplète, que l'Agence spatiale européenne (ESA) a réussi à reconstruire et publie jeudi, un an après la fin de cette aventure spatiale qui a captivé les Terriens.

Les scientifiques s'en doutaient, la sonde Rosetta l'a démontré: les jets de poussières qui s'échappent des comètes sont provoqués notamment par des effondrements de terrain à la surface de ces petits corps célestes, selon une étude publiée mardi.

Une fin spectaculaire pour une mission spatiale historique: la sonde européenne Rosetta va s'écraser volontairement vendredi à la mi-journée sur la comète Tchouri, signant la fin d'une odyssée spatiale de plus de douze ans.

L'aventure du robot Philae, installé sur la comète Tchouri mais muet depuis des mois, touche à sa fin: les ingénieurs européens vont encore tenter de lui envoyer quelques commandes mais fin janvier, les conditions extérieures deviendront trop hostiles pour sa "survie".

Le robot Philae, qui a fêté le 12 novembre son premier anniversaire sur la comète "Tchouri", reste désespérément muet depuis cinq mois malgré de multiples tentatives de rétablir la liaison, a-t-on appris mardi auprès du Centre national d'études spatiales (CNES) à Toulouse (sud-ouest de la France).

Les nouveaux résultats scientifiques de l'exploration inédite de la comète Tchouri révèlent des structures et caractéristiques inattendues, dont la présence de quatre molécules organiques, des briques de la vie, jamais observées auparavant sur ces petits corps célestes.

La comète Tchouri, qui a récemment été colonisée par le petit robot Philae, aurait les caractéristiques requises pour abriter de la vie extra-terrestre, selon certains astronomes.

Bloqué dans une large crevasse ombragée suite à son atterrissage sur la comète "Tchouri" en novembre dernier, retour sur le périple non sans encombre du robot Philae.

Le robot européen Philae, qui se trouve sur la comète "Tchouri" et n'avait pas donné de ses nouvelles depuis plusieurs jours, a réussi à communiquer vendredi pendant 19 minutes avec la sonde Rosetta, a annoncé le DLR, l'agence spatiale allemande.

Le robot Philae, qui était endormi sur la comète "Tchouri" depuis la mi-novembre, s'est réveillé dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué Jean-Yves Le Gall, président du CNES, l'agence spatiale française.