Tout sur Tangier

Plantée au milieu de la baie de Chesapeake, sur la côte est des Etats-Unis, à 160 kilomètres de Washington, l'île de Tangier s'enfonce chaque année un peu plus sous les eaux. Une érosion galopante, accélérée par le réchauffement climatique menace de priver les habitants de leur terre. Si certains ne croient plus au miracle, d'autres s'accrochent, contre vents et marées.

L'île de Tangier (Virginie, USA) réduit jour après jour. La cause: l'élévation du niveau de la mer due au changement climatique. L'île, déjà largement érodée, pourrait disparaitre d'ici vingt ans. Des militants climatiques ont tenté de sensibiliser les 450 habitants aux effets du réchauffement de la planète.

A l'arrière de la maison de William Eskridge, un ponton s'avance dans la baie de Chesapeake, villégiature appréciée des Américains de Washington. Le pêcheur observe l'eau qui grignote dangereusement son jardin: "au moins 30 mètres de terre ont disparu, rien qu'avec l'érosion. Et ça semble empirer chaque année".