Tout sur Taj Mahal

Le Taj Mahal, monument le plus visité en Inde, a rouvert ses portes au public mercredi, alors que le pays est tout juste en train de se relever d'une deuxième vague désastreuse. L'Inde qui a vu son économie mise à mal par la pandémie s'empresse de lever les restrictions.

Le Président américain Donald Trump a affirmé mardi qu'un vaccin contre le Covid-19 pourrait être disponible d'ici un mois - une accélération de ses propres prédictions déjà étonnament optimistes - mais il a ajouté que la pandémie pourrait aussi s'en aller d'elle-même.

Donald Trump a tenté, avec difficulté, de clore la polémique née de la série d'entretiens qu'il a accordés au journaliste Bob Woodward, auteur d'un livre explosif le visant. Un ouvrage dans lequel Trump s'est vanté d'avoir "sauvé la peau" du prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane, accusé par le Congrès américain d'être responsable de l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Déjà mis à mal par la procédure de destitution qui le menace, un témoignage vient en effet de l'accabler au Congrès, Donald Trump devrait bientôt endurer une nouvelle épreuve avec la publication d'un livre d'un haut responsable de son administration, auteur l'an dernier d'une tribune explosive dans le New York Times.

Son style le coupe de ses collaborateurs. Sa diplomatie l'isole. Sa réussite économique le sauve. L'Amérique change.

Des cieux déchaînés ont entraîné la mort d'au moins 116 personnes ces derniers jours en Inde, un bilan principalement imputable à des tempêtes de sable parmi les plus meurtrières depuis plusieurs décennies.