Tout sur Syndicats

Thierry Bodson est depuis la mi-journée officiellement le président du syndicat socialiste FGTB. Unique candidat à la succession de Robert Vertenueil, son nouveau statut a été confirmé lors du comité fédéral du syndicat, qui réunit 400 militants sur l'esplanade administrative près de la place du Congrès à Bruxelles.

Le Conseil national de sécurité qui doit se réunir ce mercredi libérera-t-il le droit à l'action collective, confiné depuis des mois ? Les organisations syndicales et plusieurs associations mettent la pression dans un courrier.

Le nouveau président par intérim de la FGTB, Thierry Bodson, a annoncé mercredi qu'il serait candidat à un mandat de plein exercice lors de l'élection prévue en septembre pour remplacer Robert Vertenueil, évincé pour avoir perdu la confiance des instances du syndicat socialiste.

L'extrême gauche a créé au sein de la FGTB un climat hostile à la démarche réformiste de Robert Vertenueil. Celui-ci n'a pas été victime d'un "grand complot". Seulement de l'air du temps PTBiste.

L'inquiètude monte d'un cran du côté du syndicat rouge : il ne souhaite pas que les travailleurs passent à la trappe avec les conséquences qu'entraînent la crise sanitaire du coronavirus.

La FGTB organisera une manifestation nationale le mardi 28 janvier "pour une sécurité sociale renforcée et justement financée", annonce-t-elle vendredi dans un communiqué. Le syndicat prévoit un rassemblement en matinée à la gare du Nord à Bruxelles avant le départ du cortège, probablement à destination de la gare du Midi.

La déclaration de politique régionale issue des négociations entre le PS, le MR et Ecolo en vue de la formation des prochains gouvernements en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) "ne reflète pas le vote des citoyens", a estimé jeudi Thierry Bodson, le secrétaire général de l'interrégionale wallonne de la FGTB.

"La politique de ce gouvernement aura été une catastrophe sociale et un échec économique. Rappelons qu'en outre une personne sur cinq est en risque de pauvreté. Ce n'est pas une fake news mais du fact-checking monsieur Michel", clame lundi dans un communiqué Robert Vertenueil, le président de la FGTB.

A Bruxelles, les personnes d'origine étrangère continuent à rencontrer plus de difficulté à s'insérer dans le marché du travail et ne se voient pas offrir les mêmes perspectives de carrière que les personnes d'origine belge, a affirmé jeudi la FGTB sur foi d'un "monitoring des inégalités au travail".

Le Setca a salué la "large mobilisation" dans de nombreux secteurs en faveur d'un accord interprofessionnel (AIP) 2019-2020 "de qualité". Le syndicat socialiste d'employés dit rester favorable à un AIP "digne de ce nom" et estime que "la balle est à présent dans le camp des employeurs".

La FGTB Liège-Huy-Waremme n'est pas ravie de voir que le PS décide de faire alliance avec le MR dans certaines communes, dont Verviers ou Huy. Du coup, indique le quotidien La Meuse mardi, elle menace de reprendre au Parti Socialiste quatorze bâtiments qu'elle lui loue par son ASBL Les Travailleurs réunis.