Tout sur syndicat

Tiraillé entre les partisans et les adversaires d'une régionalisation accrue, et entre certains Flamands et francophones, le syndicat socialiste joue de plus en plus à l'équilibriste. Les donnes socio-politiques différentes au Nord et au Sud du pays font tanguer le navire rouge. Chamboulements en vue ?

Un tiers des aspirants policiers qui ont présenté en début de mois leurs examens de fin d'études ont échoué, rapportent vendredi Het Nieuwsblad et De Standaard. Le renforcement du seuil de note exigé pour réussir, passé de 10 à 12 sur 20, serait en cause. Auparavant, à peine 5 à 10% des étudiants étaient recalés.

Les syndicats hésiteraient à maintenir la journée de grève générale prévue le vendredi 7 octobre, à l'occasion du second anniversaire du gouvernement Michel, lit-on vendredi dans De Tijd. La CGSLB, le plus petit des trois syndicats, n'entend ainsi pas appeler à arrêter le travail ce jour-là, alors que socialistes et chrétiens décideront plus tard ce mois-ci si cette action aura bien lieu.

Alain Destexhe est le chantre de la droite décomplexée. Marc Goblet est l'apôtre du syndicalisme de combat. A ce titre, l'un et l'autre sont détestés, par beaucoup. Jusque dans leur propre camp. Qui, dans le même temps, les sait indispensables...