Tout sur Sven Gatz

Le gouvernement bruxellois souhaite que chaque habitant de la capitale soit au minimum trilingue français, néerlandais et anglais à l'âge de dix-huit ans. Cet objectif figure en bonne place dans la note d'orientation que présentera lundi après-midi, au parlement bruxellois, le ministre Sven Gatz (Open Vld), en charge de la Promotion du multilinguisme.

Les pompiers bruxellois sont sur le point de se débarrasser de quelque 400 kilos de tenues vestimentaires inutilisées. Une entreprise néerlandaise a fait savoir vendredi qu'elle était intéressée par leur recyclage, est-il ressorti d'une question d'actualité posée par le député N-VA Mathias Vanden Borre au secrétaire d'Etat Pascal Smet (change.brussels-sp.a).

Le gouvernement bruxellois a adopté jeudi la version définitive de la contribution bruxelloise au Plan National Energie Climat (PNEC) pour 2030. Celui-ci doit être transmis à la Commission européenne pour le 31 décembre prochain au plus tard. Ce Plan national a pour ambition de décrire comment la Belgique et ses entités contribueront aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de l'Accord de Paris. Son ambition principale: contenir l'élévation de la température moyenne d'ici à 2100 en-deçà de 2° C, voire 1,5°C.

La nouvelle politique du gouvernement bruxellois est reportée au contrôle budgétaire du printemps. Cela signifie que le gouvernement ne commencera à travailler qu'avec un an de retard, a affirmé vendredi la cheffe de file de la N-VA au parlement bruxellois, Cieltje Van Achter.

Le gouvernement bruxellois, réuni jeudi, pour la première fois, depuis les vacances, et la deuxième, depuis son installation en juillet dernier, s'attèlera au cours des prochaines semaines à préparer son premier exercice budgétaire de la législature. Parmi la quinzaine de points à leur ordre du jour, les ministres et secrétaires d'Etat bruxellois se sont accordés sur une méthode et un calendrier de travail.

Les négociateurs bruxellois de l'Open Vld ont reçu lundi pour mission du Bureau de leur parti de freiner les discussions en vue de former une majorité à Bruxelles. De la sorte, ils veulent favoriser la montée des libéraux francophones du MR dans de futures négociations, selon une information parue dans "De Tijd" et confirmée à bonne source chez les libéraux flamands.