Tout sur Suu Kyi

L'armée birmane a annoncé vendredi qu'elle suspendrait pour quatre mois "toutes ses opérations militaires" dans les régions instables du nord et l'est de la Birmanie, une décision qui pourrait, selon des observateurs, amener des groupes rebelles ethniques à rejoindre le processus de paix.