Schild&Vrienden n'était pas un groupe à risque, ni pour la police ni pour la Sûreté

Schild&Vrienden n'était pas un groupe à risque, ni pour la police ni pour la Sûreté

L'Organe de Coordination et d'Analyse de la Menace (OCAM) n'avait pas inscrit Schild&Vrienden dans les organisations à risque, a indiqué le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, devant les commissions de la Justice et de l'Intérieur de la Chambre. Ce groupe d'extrême droite avait toutefois déjà été remarqué par la police en 2017 et était suivi depuis la même année par la Sûreté de l'Etat. Son fondateur, Dries Van Langenhove, l'était depuis 2012, a précisé le ministre de la Justice, Koen Geens.

Schild & Vrienden: l'Etat n'a pas jugé nécessaire d'infiltrer les conversations

Schild & Vrienden: l'Etat n'a pas jugé nécessaire d'infiltrer les conversations

Aucun service de sécurité ou de renseignement belge n'a infiltré ces derniers mois les conversations en ligne privées du groupe d'ultra-droite flamand Schild & Vrienden où des contenus racistes, sexistes, antisémites, homophobes et pro-nazis ont été échangés, indique De Standaard vendredi.

Sûreté de l'Etat: un logiciel puissant pour creuser les profondeurs du net

Sûreté de l'Etat: un logiciel puissant pour creuser les profondeurs du net

La Sûreté de l'Etat et le Service général du renseignement et de la sécurité (SGRS) ont désormais à leur disposition un logiciel puissant afin de passer au crible les profondeurs d'internet, selon les informations de Het Nieuwsblad et De Standaard publiées lundi.

Benjamin Herman radicalisé depuis 2014

Benjamin Herman radicalisé depuis 2014

La radicalisation de Benjamin Herman, l'auteur de la tuerie de Liège le 29 mai dernier, aurait commencé dès 2014, affirme Sudpresse dans ses éditions du week-end, sur base d'une source informée du dossier. Le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) a soutenu devant le parlement que la radicalisation du tueur n'avait pas été évoquée avant 2017.

Attentat de Liège: l'impuissance pénitentiaire

Attentat de Liège: l'impuissance pénitentiaire

Responsable de la mort d'au moins trois personnes, dont deux policières liégeoises, Benjamin Herman aurait rencontré l'islam radical en prison. Comment empêcher d'autres contaminations ?

La N-VA veut isoler immédiatement chaque détenu radicalisé

La N-VA veut isoler immédiatement chaque détenu radicalisé

La N-VA souhaite que chaque détenu radicalisé soit immédiatement placé en régime d'isolement et fasse l'objet d'un suivi spécifique, a expliqué jeudi Koen Metsu, le président de l'ancienne commission temporaire 'Lutte contre le terrorisme' de la Chambre.

Tuerie de Liège: les faits qualifiés d'assassinats terroristes

Tuerie de Liège: les faits qualifiés d'assassinats terroristes

L'attaque survenue mardi matin à Liège a été mise à l'instruction sous le chef d'assassinats terroristes et de tentative d'assassinats terroristes, a indiqué mercredi le parquet fédéral, qui a pris le dossier en charge.

Kazakhgate: Premiers votes au sein de la commission d'enquête parlementaire

Kazakhgate: Premiers votes au sein de la commission d'enquête parlementaire

La commission d'enquête parlementaire Kazakhgate a adopté lundi, à l'unanimité, le premier des trois volets au coeur de ses travaux, qui avait trait au contexte ayant permis à deux des protagonistes de l'affaire, Patokh Chodiev et Alijan Ibragimov d'obtenir la nationalité belge.

Des anciens du Comité R réclament une enquête sur la Sûreté de l'Etat

Des anciens du Comité R réclament une enquête sur la Sûreté de l'Etat

L'ancien président du Comité R Jean-Claude Delepière ainsi que Walter De Smedt, un ancien membre de l'instance de contrôle des services de renseignement et de sécurité, réclament que celle-ci se penche sur le rôle de la Sûreté de l'Etat dans le cadre du dossier des Tueurs du Brabant.

Tueries du Brabant : que sait-on sur le "Géant" ?

Tueries du Brabant : que sait-on sur le "Géant" ?

Plus de 30 ans après les faits, nous sommes peut-être à l'aube d'une percée majeure dans l'affaire des tueries du Brabant. Ce week-end, on a appris que Christiaan B., aujourd'hui décédé, pourrait être le " Géant " de la Bande de Nivelles. Il s'agit d'un ex-gendarme.

"Je pense que je sais qui se cache derrière les tueurs du Brabant"

"Je pense que je sais qui se cache derrière les tueurs du Brabant"

"Je pense que je sais qui se cache derrière les tueurs du Brabant. Nous devons certainement rechercher du côté de la Sûreté de l'Etat de cette époque, des unités spéciales du Groupe Diane, et du côté du terrorisme. (...) Il y avait des interconnexions entre les milieux criminels et ceux des administrations à l'époque", a affirmé dimanche Jef Vermassen sur la télévision régionale flandrienne TV Oost, à l'occasion de la sortie d'un livre sur le sujet. L'avocat plaide en faveur du renouvellement du délai de prescription de l'affaire.

Luxembourg et Arlon, nouveaux centres d'intérêt du trio kazakh

Luxembourg et Arlon, nouveaux centres d'intérêt du trio kazakh

Le trio de milliardaires d'origine kazakhe au centre de la commission parlementaire d'enquête du Kazakhgate, Patokh Chodiev, Alijan Ibragimov et Alexander Machkevitch, a massivement investi dans des activités financières au Luxembourg et plusieurs membres du "clan Chodiev" seraient domiciliés dans la région toute proche d'Arlon, affirme le journal 'Le Soir', citant une note de la Sûreté de l'Etat.

Une mosquée sur cinq contrôlée pour extrémisme en 2016

Une mosquée sur cinq contrôlée pour extrémisme en 2016

L'an dernier, la Sûreté de l'Etat a mené l'enquête au sein de 58 lieux de culte dans le cadre de la lutte contre l'islamisme radical. Cela revient à une mosquée visitée sur cinq en Belgique, selon une réponse parlementaire donnée par le ministre de la Justice Koen Geens et rapportée par De Tijd samedi.

Une mosquée sur cinq contrôlée pour extrémisme en 2016

Une mosquée sur cinq contrôlée pour extrémisme en 2016

L'an dernier, la Sûreté de l'Etat a mené l'enquête au sein de 58 lieux de culte dans le cadre de la lutte contre l'islamisme radical. Cela revient à une mosquée visitée sur cinq en Belgique, selon une réponse parlementaire donnée par le ministre de la Justice Koen Geens et rapportée par De Tijd samedi.