Tout sur Stib

Le syndicat libéral "se réserve le droit de déclencher toutes les actions nécessaires pour faire respecter les demandes du personnel de la Stib" à partir de lundi, a-t-il annoncé vendredi dans un communiqué. La CGSLB veut ainsi dénoncer "un malaise social persistant" au sein de la société de transport en commun bruxelloise. L'organisation dénonce également une direction qui "reste dans le déni".

Depuis 1996, cette loi prévoit un régime dans lequel les coûts salariaux ne doivent pas trop augmenter par rapport aux salaires à l'étranger, via une majoration salariale maximale générale dans les entreprises privées. Tous les deux ans, syndicats et patronat se retrouvent autour de la table pour conclure un accord inter-professionnel, qui comprend une norme salariale maximale à ne pas dépasser. Voici le point de toutes les perturbations attendues.

Début septembre, le nombre de voyageurs dans les trains de la SNCB et dans les métros de la STIB à Bruxelles était au plus haut depuis le début de la crise du coronavirus il y a environ un an et demi, selon les informations obtenues par Belga mardi.

La STIB diminue le prix de ses abonnements pour les étudiants, le coût du test PCR sera plafonné à 55 euros, deux traitements préventifs contre la migraine seront remboursés : voici tout ce qui change le 1er juillet.

La décision du gouvernement bruxellois de ne pas faire appel de la condamnation de la STIB pour discrimination témongne de l'incompréhensible légèreté avec laquelle le gouvernement bruxellois traite la neutralité de l'autorité publique, a affirmé jeudi la cheffe du groupe N-VA au parlement bruxellois, Cieltje Van Achter.

Les socialistes resteraient divisés, malgré leur accord sur le fond: alors que le président, Paul Magnette, souhaite un appel contre la décision de justice, la fédération bruxelloise s'y opposerait. Les libéraux fustigent.

Le président du PS, Paul Magnette, se dit favorable à titre personnel à un appel de la STIB du jugement du tribunal du travail qui a condamné la société bruxelloise de transport public pour discrimination à l'embauche. Selon lui, la question aurait dû être gérée par la direction de l'entreprise sans être politisée, a-t-on indiqué lundi au siège du parti.