Tout sur Stib

Les affaires roulent plutôt bien pour la Stib. Elle a battu un nouveau record de fréquentation en 2019 avec 434 millions de voyages effectués avec la société de transport en commun bruxelloise, soit une hausse de 4% par rapport à l'année précédente.

Réorganisation de lignes, renforts, prolongement,... la rentrée marque la mise en oeuvre d'une phase importante du Plan Directeur Bus de la Stib, qui vise à refondre totalement le réseau de bus à Bruxelles. Des changements qui s'appliqueront dès le 31 août, a annoncé lundi la société de transport depuis le nouveau dépôt Marly (Neder-Over-Heembeek).

L'année dernière, 860 primes Bruxell'Air ont été attribuées à Bruxelles, primes pour les personnes qui remettent la plaque d'immatriculation de leur voiture pour privilégier des solutions de transport plus respectueuses de l'environnement, telles que les transports en commun, les vélos ou les voitures partagées. Il s'agit d'une augmentation par rapport aux 631 primes de 2017, selon les chiffres de la Stib.

"Les autorités régionales et nationales envisagent et portent différents projets en matière de mobilité dans l'espace métropolitain bruxellois. Cependant, en l'absence d'une vision intégrée, ceux-ci restent difficiles à mener à terme et ne répondent peut-être pas nécessairement aux enjeux, voire s'inscrivent en compétition les uns avec les autres." Telle est l'une des conclusions d'une étude sur les déplacements entre Bruxelles et sa périphérie menée par le docteur en géographie de l'Université libre de Bruxelles (ULB) Mathieu Strale et publiée lundi par Brussels Studies.

Depuis le lancement du planificateur d'itinéraire intermodal belge ("Smart Mobility Planner") pour le grand public il y a un mois, on compte déjà plus de 18.000 utilisateurs uniques, pour plus de 200.000 recherches d'itinéraires intermodaux, indique la SNCB samedi. "C'est un beau résultat, important dans l'objectif de récolter le plus grand nombre de retours possibles des voyageurs, ce qui est l'objectif de cette version beta qui sera encore testée jusqu'à la fin de l'année", indique l'opérateur ferroviaire public.

La circulation des trains a repris vers 15h30 lundi, entre la gare du Nord et la gare du Midi à Bruxelles. Les trains s'arrêtent à nouveau gare du Nord, selon la SNCB. La circulation des trains avait été interrompue lundi vers 15h00, tout comme celle des trams et des bus de la Stib et de De Lijn, à la suite d'une alerte à la bombe au sein de la gare du Nord. D'importants retards, voire des annulations de trains, sont à prévoir, ont prévenu Infrabel et la SNCB.

Dès ce mardi, la Stib va déplacer "temporairement" ses arrêts de bus situés gare du Nord, par mesure d'équité pour ses voyageurs et son personnel, suite à la décision du personnel de De Lijn de ne plus desservir ces arrêts. La porte-parole de la société de transports bruxelloise nous explique les raisons de ce changement.

Bruxelles fête, du jusqu'au 5 mai, les 150 ans du tram. En effet, selon la Stib et les autorités régionales, le premier tram du royaume aurait fait son apparition le 1er mai 1869. La date retenue est, certes, fort pratique pour une célébration - un jour férié -, mais... elle n'est pas tout à fait conforme à l'histoire

Il n'est "pas du tout évident" que, demain, des véhicules de la Stib rouleront sur les rails de la SNCB, à Bruxelles, se désole le député Gauthier Calomne (MR).

La situation est presque revenue à la normale sur le réseau de la Stib à Bruxelles au lendemain des intempéries et du fort vent qui avaient causé de nombreuses perturbations, a-t-on appris lundi auprès de la société de transports en commun. Seules les lignes de tram 39 et 44, dans l'est de la capitale, sont encore fortement touchées. Deux lignes ferroviaires sont encore perturbées en Flandre lundi matin, on ne signale aucun souci en Wallonie.

Alors que la décision d'opter pour un monotube de grand diamètre pour le métro Nord n'est pas formellement prise, les discours des politiques, de Beliris et de la Stib n'évoquent plus que cette possibilité. Au point que ce mantra antibitube suscite, chez certains experts, des questions sur ce choix et ses motivations.