Tout sur Stéphane Hazée

Les nouvelles dispositions fiscales centrées principalement sur les donations, approuvées la semaine passée par le gouvernement wallon, sont arrivées ce lundi sur la table de la commission budget du parlement régional. Défendues sans surprise par la majorité, elles ont été qualifiées de "pousse-au-crime" par l'opposition.

Il y a un an, le 3 juillet 2017, la présidente de la Commission Publifin, Olga Zrihen (PS), présentait son rapport final à la presse. Au bout de plus de 5 mois de travaux assidus et d'auditions parfois édifiantes, la Commission d'enquête parlementaire, née des révélations sur l'intercommunale liégeoise éponyme, accouchait d'un texte de consensus - qui a depuis fait long feu - et surtout de plusieurs dizaines de recommandations portant sur la bonne gouvernance. Douze mois plus tard, celles-ci ont-elles été mises en oeuvre?

Le torchon brûle entre l'opposition PS-Ecolo et le gouvernement wallon. En cause: les projets de décret-programme - "un dossier de plus de 550 articles et 800 pages" - reçus mercredi soir par les parlementaires et inscrits en urgence à l'ordre du jour des réunions de commissions dès la semaine prochaine. Ce faisant, "le gouvernement wallon se moque du parlement et saborde son travail", s'insurgent jeudi en choeur Ecolo et le PS.

Il est drôle, mais peu le savent. Il aime la fête ? Cela ne se voit pas. Sous le cuir épais du député brillant et éthiquement intraitable, Stéphane Hazée abrite des valeurs vert tendre auxquelles il ne concède rien. Ainsi est-il devenu le Jiminy Cricket d'Ecolo.

Le retrait par Nethys de son action en justice contre cinq députés wallons de la commission d'enquête Publifin montre que "le groupe Publifin/Nethys a compris que les commissaires n'avaient pas de volonté de nuire", a réagi lundi soir la députée Olga Zrihen (PS), qui a présidé les travaux de la commission.

Le PS, le cdH et le MR ont scellé un accord sur la nouvelle carte électorale de la Wallonie en vigueur à partir des prochaines élections régionales en 2019, écrit samedi Le Soir. Le décret, qui modifie le Code wallon de la démocratie locale, sera prochainement déposé au parlement wallon et devrait être approuvé à la rentrée parlementaire.

Deux députés Ecolo sont en même temps sous les feux de la rampe. Les dossiers du Kazakhgate et de Publifin poussent Georges Gilkinet et Stéphane Hazée dans le dos. Quel bénéfice pour leur parti, plutôt accro au collectif ?

La démission de Stéphane Moreau du PS, deux jours avant son exclusion supposée, ne change rien à la nécessité qu'il quitte aussi Nethys, ont indiqué mercredi les députés wallons Dimitri Fourny (cdH) et Stéphane Hazée (Ecolo), dont les partis sont dans l'opposition à la province de Liège, principale associée de Publifin.

Le directeur financier de Nethys, Pol Heyse, s'est réfugié mardi derrière la décision du conseil d'administration (CA) de Publifin pour expliquer les rémunérations fixes, sans obligation de présence, dans les comités de secteur de Publifin, mais il n'a pu expliquer pourquoi le comité de rémunérations de l'intercommunale n'en avait pas défini les modalités, comme le même CA l'avait pourtant prévu.