Tout sur Stéphane De Wit

Ce devait être une réussite pour surveiller une éventuelle deuxième vague. La Belgique rassemblait expertises académiques, initiatives industrielles, informaticiens de très haut niveau. Pour un peu, on aurait vendu nos solutions à l'étranger. Patatras, encore raté, à cause d'une loi rapidement et donc mal rédigée et d'un despote obstiné. Mais aussi d'une gestion Covid-19 qui se confirme désastreuse.

Un consortium d'entreprises belges a mis au point une appli qui mémorise les "contacts rapprochés", éventuelle source de contamination. Mais sa solution, pourtant présentée comme sécurisée et efficace, est écartée au profit du tracage "manuel" par téléphoniste. Les industriels râlent. Du côté politique, on dément tout blocage, mais on désire davantage d'éclaircissements avant de s'engager.

Le Sras-CoV-2 peut théoriquement infecter tous les bipèdes à 46 chromosomes, c'est-à-dire les êtres humains. Comme disait La Fontaine à propos de la peste noire, "ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés". Mais ce coronavirus tue-t-il davantage les personnes âgées, les non-fumeurs, les Occidentaux ou les vaccinés contre la grippe ?