Tout sur Station polaire Princesse-Elisabeth

La secrétaire d'Etat à la Politique scientifique, Elke Sleurs (N-VA), a intenté une action pour réclamer 300.00 euros à l'explorateur Alain Hubert, qui n'aurait pas rendu tout le matériel dont il s'est emparé en se rendant illégalement à la station polaire Princesse Elisabeth avant l'arrivée de l'équipe envoyée par la Politique scientifique, indiquent samedi les journaux de Mediahuis.

Alain Hubert et ses collaborateurs ont décidé de restituer à l'équipe belge occupant la station polaire Princesse Elisabeth, l'ensemble du matériel qui avait été mis à disposition par la Fondation Polaire Internationale (IPF) pour compléter la construction d'une nouvelle piste d'atterrissage internationale à 60 km de la station, et ce afin de respecter les récentes décisions de justice.

Climat glacial autour de la Station polaire Princesse-Elisabeth. Des doutes subsistent sur la gestion d'Alain Hubert, son maître d'oeuvre. Le Vif/L'Express a obtenu les documents qui posent question.

Les militaires et certains scientifiques ne veulent plus aller en Antarctique, pour les missions scientifiques à bord de la station polaire Princesse Elisabeth, en raison du comportement difficile de l'explorateur Alain Hubert.