Tout sur stade de France

Encore traumatisé trois mois après les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, un vigile du Stade de France, de nationalité marocaine, a affirmé mercredi devant une commission d'enquête parlementaire française avoir "évité un carnage" en empêchant un jihadiste d'entrer dans l'enceinte.