Tout sur sport

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet, a appelé vendredi à la prudence dans l'élaboration en cours du baromètre coronavirus, craignant des mesures trop restrictives qui pèseraient tant sur la santé mentale des citoyens que sur les budgets publics.

Le public ne sera plus autorisé à assister à des activités et compétitions sportives à l'intérieur ainsi qu'à l'extérieur à partir de lundi, a annoncé dimanche le ministre flamand en charge du Sport, Ben Weyts. La décision a été prise en concertation avec les organisations représentatives du sport et de la santé sportive de Flandre.

Les premiers résultats d'une étude de l'université d'Anvers sur les conséquences de la crise du coronavirus sur nos habitudes de mouvement montrent que 30 à 50% des personnes sondées bougent ou font davantage de sport qu'avant la période de confinement.

Si la question des camps et stages d'été a reçue une réponse vendredi dans la soirée, celle des stages sportifs en attend toujours une. Elle sera apportée au plus tard le 3 juin, date annoncée du prochain Conseil national de Sécurité.

Comme de coutume, ils attendaient les coureurs au tournant. Ils avaient soigneusement repéré les endroits les plus courus de l'épreuve et planifié de les saturer de lions noirs sur fond jaune claquant fièrement au vent. Dans leur collimateur, les mythiques passages au Oude Kwaremont, au Paterberg, au Kruisberg, la ligne de départ à Anvers et plus encore la ligne d'arrivée à Audenarde, sur un boulevard habillé aux couleurs de la Flandre.

À l'heure d'écrire ces lignes, la Belgique entière est confinée. Les activités sportives sont strictement limitées, et à l'extérieur, il ne reste plus que le vélo ou le jogging, à pratiquer seul ou maximum à deux, avec les distances de sécurité. Oui, mais que faire si l'on n'aime pas courir ?

Le développement des seins est la principale raison qui retient les jeunes filles et les jeunes femmes de faire du sport - parce qu'elles ont mal ou sont gênées par les mouvements de leur poitrine. Ces désagréments peuvent très facilement être évités par un bon soutien-gorge !

Sale année pour les mythes sportifs. Plusieurs d'entre eux, dans plusieurs disciplines, prennent la poudre d'escampette. D'autres, par leur décès, entrent dans le grand Gotha du sport.

Fêter ses 70 ans en pleine forme, avec le coeur, les poumons et les muscles d'un quadragénaire ? Tout porte de plus en plus à croire que c'est possible... grâce à un mode de vie actif.

Elle s'en est allée en refusant de le faire sur la pointe des pieds. Délibérément. Festivement. Une ultime coupe à la main, partagée avec ses proches et son cercle d'intimes. Elle avait tout prévu, orchestré son grand départ. 22 octobre, Marieke Vervoort, 40 ans, a choisi de tirer sa révérence.

Sylvain Coher consacre un roman, Vaincre à Rome, à l'athlète éthiopien vainqueur du marathon des Jeux olympiques de 1960. Un pied de nez à l'Italie postmussolinienne au temps où les sportifs étaient encore purs.