Tout sur SP.A

Afflux de résidents belges au Portugal

Météo clémente, environnement de qualité, coûts de l'immobilier et de la vie en général n'expliquent pas entièrement l'afflux croissant de seniors belges au Portugal.

Les hommes peuvent aussi contracter l'assurance Femina

L'assurance Femina (AG Insurance) assure à vie les femmes contre des cancers "féminins" (Le Vif/L'Expressdu 13 octobre 2017). La députée Karin Jiroflée (SP.A) la jugeait discriminatoire : à souscrire en bonne santé, avant 50 ans, elle exclut les plus âgées, les plus "à risque".

Pascal Smet : l'enfant gâté

A croire qu'il le fait exprès : chaque projet de Pascal Smet, ministre bruxellois de la Mobilité et des Travaux publics, suscite un tollé. Il n'en a cure. Il est sûr d'avoir raison. Et les autres finiront bien par l'admettre.

Le plan taxi de Pascal Smet recalé par les partenaires sociaux

Le plan Taxi du ministre de la Mobilité Pascal Smet (SP.A) manque de clarté estime le conseil économique et social bruxellois qui recommande une meilleure concertation avec le secteur, rapportent vendredi La Dernière Heure, La Libre Belgique et L'Echo.

Fraude fiscale : une bulle de 1,3 milliard ?

Le montant record des redressements fiscaux enregistré l'an dernier par l'Inspection spéciale des impôts pourrait n'être, en bonne partie, qu'une grosse bulle d'air. Une bulle d'1,3 milliard d'euros, correspondant à un seul dossier ouvert à Anvers, en janvier 2017. Le SPF Finances ne fait aucun commentaire.

Quand va-t-on reparler du peuple?

À l'aube de deux années électorales consécutives, les hommes politiques flamands semblent accorder très peu d'attention à leur propre peuple, fixés comme ils sont sur "l'autre" - l'étranger, le transmigrant, la femme trop voilée ou celui qui ne maîtrise pas assez le néerlandais. Quel parti se chargera de nos tâches et préoccupations quotidiennes ?

Alain Mathot : les indices de corruption que les députés n'ont pas voulu voir

Les relevés téléphoniques d'Alain Mathot et de son corrupteur présumé Philippe Leroy révèlent que les deux hommes ont eu 71 contacts entre 2006 et 2008. Sur cette période, Leroy affirme avoir remis à Mathot une douzaine d'enveloppes de cash, pour un total de 700.000 euros, dans des hôtels à Paris. Le député-bourgmestre a payé avec sa carte Visa huit séjours express dans de tels hôtels, et a eu des contacts avec Leroy durant quatre de ces séjours.

Panama Papers: les cartouches de l'opposition

Une soixantaine d'amendements déposés par les socialistes, une vingtaine par les Ecolos. La commission Panama Papers n'en a pas terminé avec ses recommandations. Un ultime débat, qui s'annonce viril, attend la majorité.

La justice ne voit plus très clair

Manque de greffiers, incompatibilité des systèmes informatiques entre les services de police et les tribunaux, manque de papier et d'encre dans les imprimantes des magistrats : l'impécuniosité de la justice saute aux yeux.