Tout sur SP.A

Les relevés téléphoniques d'Alain Mathot et de son corrupteur présumé Philippe Leroy révèlent que les deux hommes ont eu 71 contacts entre 2006 et 2008. Sur cette période, Leroy affirme avoir remis à Mathot une douzaine d'enveloppes de cash, pour un total de 700.000 euros, dans des hôtels à Paris. Le député-bourgmestre a payé avec sa carte Visa huit séjours express dans de tels hôtels, et a eu des contacts avec Leroy durant quatre de ces séjours.

Le PTB est en progression dans les intentions de vote tant en Wallonie qu'à Bruxelles, indique un sondage publié par RTL-Ipsos-Le Soir, alors que l'écart se resserre en Flandre entre la N-VA et le Vlaams Belang, en léger recul par rapport à la dernière enquête d'opinion Ipsos datant de décembre 2020 et qu'Ecolo se hisse en tête à Bruxelles.

Le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke (sp.a) a indiqué mercredi soir au micro de Radio 1 (VRT) être inquiet du relâchement des citoyens par rapport au télétravail. "Nous courons de grands risques" si trop de personnes reprennent le chemin du bureau, estime-t-il.

Une série de nouvelles règles entrent en vigueur ce 1er mars 2021. Zoom sur les différentes mesures.

Schild & Vrienden et ses entraînements militaires à l'étranger, des associations et leurs appels à la discrimination: les extrémistes inquiètent. Une proposition de loi PS-SP.A permettrait d'interdire les groupes propagateurs de violence et de haine. Défenseur de figures de l'extrême droite et de l'islamisme violent, l'avocat Sébastien Courtoy estime la proposition de loi superflue.

Face à la détérioration de la situation épidémiologique dans notre pays, le comité de concertation n'a procédé à aucun assouplissement des règles sanitaires. "En pleine tempête, il ne faut pas décoller", a déclaré le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD).

Le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke (sp.a) a indiqué dimanche qu'il ne fallait pas attendre d'assouplissements notables du Comité de concertation prévu vendredi. "D'ici à trois semaines, le variant britannique du coronavirus sera dominant en Belgique et nous pourrons évaluer à quel point il est contagieux", a-t-il dit au micro de VTM.

Le Moniteur a publié dimanche l'arrêté royal qui interdit l'emploi des écharpes, foulards et bandanas comme moyens de protection contre la propagation du coronavirus, comme le préconisait un avis rendu mardi par le Risk Assessment Group (RAG) sur le port du masque et avalisé vendredi par le comité de concertation.