Tout sur Sophie Wilmès

Dans la perspective du sommet de l'OTAN de la semaine prochaine, le Premier ministre Alexander De Croo accueillera le Président américain Joe Biden à l'aéroport militaire de Melsbroek dimanche soir, annonce son cabinet jeudi dans un communiqué détaillant son programme durant les trois jours de visite.

Dans le cadre de son examen périodique universel, la Belgique se présentera pour la troisième fois, mercredi 5 mai, devant le Conseil des droits de l'Homme des Nations unies. La ministre des Affaires étrangères, Sophie Wilmès (MR), représentera notre pays pour répondre aux questions, basées sur différents rapports, des autres États membres.

Les pays de l'Otan ont convenu mercredi de procéder à un retrait ordonné de leurs troupes en Afghanistan - près de 10.000 hommes et femmes -, après la décision prise par le président américain Joe Biden de "mettre fin à la plus longue guerre de l'Amérique" et de rapatrier ses derniers soldats d'ici le 20e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 qui avait provoqué l'intervention des Etats-Unis.

Dans une actualité monopolisée par le coronavirus, les ministres du gouvernement fédéral tentent de se faire une place dans les médias francophones. Le classement que révèle Le Vif montre qu'il vaut mieux s'occuper de la Covid que d'autre chose, par les temps qui courent. Et être un homme...

Chantre de la "particip-opposition", Georges-Louis Bouchez irrite à la fois les vrais partis de l'opposition et ceux de la majorité, comme l'ont encore démontré les récentes polémiques liées au reconfinement. Pourtant, au final, tous se réjouissent de cette agitation, qui fragiliserait le MR et donc pourrait être bénéfique aux autres formations.

"Nous devons rester prudents: Daesh n'a pas été vaincu. Les derniers mois ont montré que notre ennemi commun s'adapte et constitue même une nouvelle menace", a déclaré Sophie Wilmès. La ministre des Affaires étrangères a co-présidé mardi avec le secrétaire d'État américain Antony Blinken une réunion ministérielle virtuelle de la Coalition internationale luttant contre le groupe terroriste État islamique en Syrie et en Irak. Cette réunion réunissait les 32 États et organisations internationales les plus impliqués dans son action.