Tout sur Sophie Wilmès

Fin août, le gouvernement de Sophie Wilmès décide de dissoudre le Gees, le groupe d'experts chargé de piloter le déconfinement, avec lequel les rapports ont été compliqués. La Celeval qui lui succède sera, elle, dissoute par Frank Vandenbroucke.

La ministre belge des Affaires étrangères Sophie Wilmès a réagi mardi soir via Twitter à la condamnation de l'opposant russe Alexeï Navalny, indiquant que la réponse européenne devra prendre la forme d'un "message fort" du Haut représentant Josep Borrell lors de sa prochaine visite à Moscou.

La Belgique n'attend de la prise de pouvoir de l'administration Biden que peu de choses sur le fond, car "les Etats-Unis ont un agenda et le garderont", a fait observer la ministre belge des Affaires étrangères Sophie Wilmès mercredi sur les ondes de la RTBF.

L'ancienne présidente du GEES, le groupe de travail chargé de la stratégie de déconfinement lors de la première vague de la pandémie de Covid-19 était interrogée par la commission spéciale de la Chambre. La professeure de l'Université d'Anvers a vivement critiqué la structure de décision belge.

Enseptembre dernier, Sophie Wilmès, alors Première ministre, annonçait la mise en oeuvre d'un baromètre de l'épidémie censé mesurer la gravité de la situation sanitaire en Belgique afin de prendre des mesures spécifiques. Deux mois plus tard, ce baromètre se fait toujours attendre.

Si aujourd'hui nous sommes frappés par une seconde vague de covid, c'est en partie à cause des voyages de cet été, estiment plusieurs experts. "Mais nous ne devons pas culpabiliser les voyageurs, ils ont fait ce qui était autorisé."