Tout sur sommet

Les dirigeants de l'UE, Angela Merkel en tête, ont assuré jeudi leurs voisins de l'Est qu'ils renforceraient leur coopération avec eux mais douché tout espoir d'adhésion, de quoi apaiser la Russie, hostile à toute "intrusion" dans sa sphère d'influence.

Le sommet européen de juin prochain, qui clora la présidence lettonne de l'UE, sera bien consacré à la défense et devrait donner le coup d'envoi de la révision de la stratégie européenne de sécurité, qui date de 2003 et ne tient pas compte de nouvelles menaces.

Les dirigeants européens traiteront notamment de l'avenir de la zone euro et de la situation espagnole. La France et l'Allemagne ont fait savoir qu'ils souhaitaient "approfondir l'union économique et monétaire".

Lors de la rencontre internationale sur le nucléaire et le terrorisme, le projet de lancement d'une fusée par la Corée du Nord était sur toutes les lèvres. L'occasion pour Barack Obama de lancer un avertissement à Pyongyang, mais aussi à L'Iran.

La communauté internationale se retrouve ce jeudi soir à Paris pour organiser l'après-Kadhafi et lancer la transition politique vers une "Libye libre" et la reconstruction du pays. Un sommet qui pourrait aussi marquer la fin de l'opération militaire.

Cinquante chefs d'Etat et de gouvernement, une feuille de route actualisée, des projets de défense contre les missiles balistiques et les attaques informatiques, les préparatifs d'une sortie d'Afghanistan...: les dirigeants de l'OTAN ont du pain sur la planche pour le sommet qu'ils tiennent vendredi et samedi à Lisbonne.