Tout sur soins intensifs

Entre le 9 et le 15 novembre, 11.254 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 14% par rapport à la semaine précédente, selon les chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour vendredi matin. Depuis le début de la pandémie en Belgique, plus de 1,6 million de cas d'infection au coronavirus ont été diagnostiqués.

Entre le 8 et le 14 novembre, 10.494 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 27% par rapport à la semaine précédente, selon les chiffres de l'Institut de santé publique Sciensano mis à jour jeudi matin. Depuis le début de la pandémie en Belgique, plus de 1,5 million de cas d'infection au coronavirus ont été diagnostiqués.

Même si les contaminations flambent et que le nombre de patients hospitalisés continue d'augmenter fortement, les vaccins contre le covid restent très utiles. Ces deux dernières semaines, il y a eu 14 fois plus de non-vaccinés parmi les 18-64 ans admis en soins intensifs.

Un nombre non spécifié de personnes continuent à présenter des plaintes trois mois après une infection à coronavirus légère, modérée ou sévère. Il est question principalement de problèmes de fatigue, d'essoufflement et de maux de tête.

La "surcharge" des soins intensifs - soit le dépassement du nombre de lits de soins intensifs (SI) attribués aux patients Covid-19 - est associée à une mortalité plus élevée parmi ces malades en Belgique, a révélé Sciensano lundi à travers une étude menée auprès de 1.747 patients hospitalisés en Belgique entre mars et août 2020.

Kevin, infirmier aux urgences du CHU de Liège depuis 12 ans, est au front depuis huit mois pour soigner les patients covid. Il a accepté de nous faire part de ses impressions. "Que ce soit le personnel ou l'infrastructure, tout est à bout. On court derrière un problème, on n'est pas en train de l'attendre." Entretien.