Tout sur Société

La Ligue des Familles dénonce la situation de confusion dans laquelle sont plongés les parents à la suite d'annonces sur l'organisation de stages estivaux notamment. La Ligue craint que les parents ne restent dans ce contexte nébuleux trop longtemps, le prochain Conseil national de sécurité n'étant programmé que le 3 juin.

Si le confinement empêche de pouvoir manifester, les bourgmestres peuvent agir pour renforcer et garantir la liberté de s'exprimer.

L'ASBL Les Petits Riens est connue pour ses boutiques de vêtements et de meubles de seconde main. Et pourtant, l'organisation a un pan social, qu'elle développe depuis de nombreuses années : l'hébergement de sans-abris et l'accompagnement social. En période de confinement, l'ASBL poursuit son activité d'accueil et d'hébergement. Témoignage.

Le respect des mesures de protection mises en place pour lutter contre la propagation du coronavirus dépendent du sens citoyen des personnes, de leur âge ainsi que du taux de confiance accordée au gouvernement, ressort-il d'une étude réalisée par l'université d'Amsterdam, l'université Erasme de Rotterdam et la KU Leuven. Si l'idéologie politique ne joue aucun rôle dans le respect des mesures, les hommes sembleraient moins s'y tenir que les femmes.

" Lorsqu'il est question d'éducation, les parents d'aujourd'hui ont plus facilement tendance à douter d'eux-mêmes. Pourtant, il ne faut pas chercher bien loin la sagesse en la matière, ni posséder des connaissances ou des talents hors du commun pour être un bon parent ", affirme Lieve Swinnen, spécialiste en psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent.

A nouveau mobilisé pour parler de cet antisémitisme dont la nouvelle virulence l'a conduit à publier Pourquoi les Juifs ?, l'activiste et citoyen du monde est vite happé par la crise du coronavirus. Il redouble d'inquiétude face au fléau de la peur qu'elle instille un peu plus encore dans nos sociétés. Les deux combats ne sont pas étrangers.

"Cent femmes et un chien sont revenus contents de a page." Ee est comme ça, a angue française. Cent femees qui jacassent vaudront toujours moins qu'un mâe qui aboie. Benoîte Grout, auteure, citait cette phrase à chaque fois qu'une démonstration par 'absurde du sexisme grammatica s'avérait nécessaire. Mais ee avait tort : ce sexisme ne se cache ni dans nos mots, ni dans nos règes, ni dans nos participes passés. Juste dans nos têtes.

Il a fallu deux femmes ministres en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles, et une femme secrétaire d'Etat à Bruxelles, pour voir naître une conférence interministérielle sur les Droits des Femmes. Les femmes politiques sont-elles meilleures ambassadrices ou plus légitimes que leurs homonymes masculins pour gérer les politiques les protégeant ?

Il est où, le phallus de Benjamin Griveaux ? Disparu. Aussi vite qu'il s'était virtuellement érigé. Nulle part sur Google Images et Vidéos (#journalismedinvestigation). Effacé des comptes Twitter de ceux ayant donné un coup de main à ce Russe confondant activisme et pornodivulgation. Film masturbatoire éphémère, conséquences durables : plus de mairie de Paris, plus de crédit politique, plus d'honneur, plus d'intimité. Plus de femme, peut-être.