Plus de trois agressions par jour sur les agents de la SNCB

En 2017, il y a eu 455 agressions ayant porté atteinte à l'intégrité physique du personnel de la SNCB. Les agressions étaient en hausse de 11% par rapport à 2016, selon une réponse du ministre de la Mobilité François Bellot à une question parlementaire.

Pas de trains entre Namur et Ottignies pendant six week-ends consécutifs

Pas de trains entre Namur et Ottignies pendant six week-ends consécutifs

Le trafic des trains sera totalement interrompu entre Namur et Ottignies, dans les deux directions, pendant six week-ends consécutifs, annoncent mardi Infrabel, la société gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire, et la SNCB. Le premier de ces week-ends est celui à venir, des 1er et 2 septembre. Cette interruption est due à un chantier de modernisation de l'infrastructure sur la ligne 161 (Namur-Ottignies-Bruxelles).

La SNCB lance une nouvelle offre S

La SNCB lance une nouvelle offre S

La SNCB lancera le 3 septembre une nouvelle offre suburbaine (offre S) dans un rayon de 30 km autour de Liège, Charleroi, Anvers et Gand, écrit mardi L'Avenir. L'objectif est d'offrir des moyens de transport de proximité en plus des relations ferroviaires entre les grandes villes, selon la société nationale de chemins de fer.

Retards à la SNCB: "Ce sont surtout des causes imputables à des tiers"

Retards à la SNCB: "Ce sont surtout des causes imputables à des tiers"

La SNCB, via son porte-parole Dimitri Temmerman, a tenu à réagir vendredi à l'article paru en matinée dans les pages du journal L'Avenir, au sujet de la ponctualité de ses trains pour l'année 2018 en cours. Tout en refusant de donner des détails sur le document dans lequel la rédaction affirme avoir lu que l'opérateur du rail se donnait pour "ambition d'atteindre une ponctualité finale située autour de 88,0%", soit moins que son objectif initial de 89%, la SNCB évoque une information "totalement incorrecte".

Budget : "Le gouvernement fait la démonstration de sa capacité de décision"

Budget : "Le gouvernement fait la démonstration de sa capacité de décision"

Le Premier ministre Charles Michel a mis en avant mardi la capacité de son gouvernement à mener des réformes. Selon lui, l'accord auquel il est parvenu au cours de la nuit sur le budget 2019 et une série d'autres dossiers le démontre. Pour le PS, cet accord fait payer aux plus précarisés la mauvaise gestion de l'exécutif. Ecolo dénonce lio de "vieilles recettes".

Rail: des retards de 30 minutes entre Namur et Bruxelles à cause du vol de câbles

Rail: des retards de 30 minutes entre Namur et Bruxelles à cause du vol de câbles

Un double vol de câbles perturbe fortement la circulation ferroviaire entre Namur et Bruxelles. Des retards de 30 minutes sont accusés dans les deux sens, indique vers 07h30 Frédéric Sacré, porte-parole d'Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire. Une remise en service est espérée pour midi, ajoute-t-il.

Reprise du trafic ferroviaire normal après une grève de 48 heures

Reprise du trafic ferroviaire normal après une grève de 48 heures

La circulation des trains a repris normalement jeudi matin après avoir été perturbée durant 48 heures par une grève organisée par le Syndicat Indépendant pour Cheminots (SIC) et soutenue par les syndicats SACT et Metisp-Protect. Durant ces deux jours, le service minimum était mis en application.

Accord conclu pour une meilleure valorisation de la fonction de conducteur de train

Accord conclu pour une meilleure valorisation de la fonction de conducteur de train

La commission paritaire nationale des chemins de fer belges a conclu mercredi un accord pour mieux valoriser la fonction de conducteur de train et augmenter son attractivité. Cet accord, approuvé grâce aux voix de la CSC Transcom et du SLFP mais pas de la CGSP Cheminots, prévoit une augmentation du pouvoir d'achat des conducteurs de train de 6%, une amélioration de la productivité de 2% ainsi qu'une une série de mesures visant à une amélioration des conditions de travail, annonce la SNCB dans un communiqué.

Un trafic ferroviaire fortement perturbé

Un trafic ferroviaire fortement perturbé

Le trafic ferroviaire est de nouveau fortement perturbé mercredi matin, au deuxième jour de la grève de 48 heures organisée par le Syndicat Indépendant pour Cheminots (SIC), selon un porte-parole de la SNCB. Environ un tiers des trains circulant habituellement est de sortie.

Une dizaine de liaisons IC devraient circuler presque toute la journée mercredi

Une dizaine de liaisons IC devraient circuler presque toute la journée mercredi

Douze liaisons de train IC devraient circuler avec peu ou pas de perturbations presque toute la journée de mercredi, alors qu'une grève de 48h organisée par le Syndicat Indépendant pour Cheminots SIC a débuté mardi à 03h00 et se poursuivra jusqu'à jeudi à 03h00. La loi sur le service minimum est en application pour la deuxième fois.

Grève du rail: Quels trains vont rouler mardi ?

Grève du rail: Quels trains vont rouler mardi ?

La SNCB prévoit qu'un train sur trois roulera mardi, au premier jour d'une grève de 48 heures organisée par le Syndicat Indépendant pour Cheminots SIC et soutenue par les syndicats SACT et Metisp-Protect. L'action commencera mardi à 03h00 du matin. Pour la deuxième fois, la loi sur le service minimum sera en application.

Le harcèlement sexuel en hausse sur le rail

Le harcèlement sexuel en hausse sur le rail

Le harcèlement sexiste sur le réseau et dans les gares de la SNCB est en hausse ces dernières années, à en croire des statistiques du ministre fédéral de la Mobilité François Bellot relayées samedi dans La Libre Belgique et La Dernière Heure. En 2016, il y a ainsi eu 143 appels pour de tels faits de moeurs au Security Operations Center (SOC) de l'entreprise ferroviaire, sur un total de 81.823 signalements téléphoniques.

Seules 4% des gares réellement accessibles aux personnes handicapées

Seules 4% des gares réellement accessibles aux personnes handicapées

Seules 21 gares belges sur 546 remplissent les conditions décrites par la SNCB pour qu'une personne à mobilité réduite puisse s'y rendre en toute autonomie, soit même pas 4%, selon les calculs du Collectif Accessibilité Wallonie Bruxelles (Cawab), relayés mardi par La Libre.