Tout sur Siegfried Bracke

Fin de législature: la Chambre devra peut-être se contenter de suspendre ses travaux

Plutôt qu'une dissolution en bonne et due forme, la Chambre devra peut-être décider de suspendre ses travaux jusqu'au jour des élections, le 26 mai, ressort-il d'un communiqué du président de l'assemblée, Siegfried Bracke, diffusé à l'issue d'une rencontre vendredi avec le Premier ministre du gouvernement démissionnaire, Charles Michel.

Le MR ne veut pas sortir l'institutionnel du frigo

Le MR ne proposera pas d'articles de la Constitution à réviser avant les élections du 26 mai, a indiqué lundi le chef de groupe à la Chambre, David Clarinval, à l'agence Belga. Les libéraux francophones privilégient le "stop institutionnel" au cours de la prochaine législature.

Le Premier ministre sondera Siegfried Bracke sur la suite des travaux à la Chambre

Le Premier ministre, Charles Michel, s'entretiendra cette semaine avec le président de la Chambre, Siegfried Bracke, à propos de la suite des travaux au parlement, a-t-on appris dimanche auprès du cabinet de M. Michel. Si les élections sont prévues le 26 mai, rien n'a encore été décidé sur la manière d'y arriver, en particulier si le choix sera fait de voter une déclaration de révision de la Constitution.

Climat : "Le pouvoir de nos enfants"

Dans son grandiose La Découverte du ciel, paru en français il y a juste vingt ans mais publié en néerlandais dès 1992, Harry Mulisch crée un personnage hors norme, Onno Quist, héritier rebelle et insolite d'une lignée démocrate-chrétienne appartenant à l'élite institutionnelle des Pays-Bas, un peu moine défroqué, un peu savant déconnecté, spécialiste de langues plus mortes que mortes, pas profondément amoureux de l'espèce humaine mais très satisfait de lui-même. Et qui entre en politique par des voies improbables.