Tout sur Sibérie

2020 a rejoint 2016 sur la plus haute marche des années les plus chaudes dans le monde, en apothéose d'une décennie de températures record qui témoigne encore de "l'urgence" à agir contre le réchauffement, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique (C3S).

Comme chaque année depuis 15 ans, un groupe de scientifiques experts de l'Arctique publie sous l'égide d'une agence américaine un rapport sur la dégradation de l'Arctique, et l'édition 2020 publiée mardi confirme la tendance: l'Arctique se réchauffe deux fois plus vite que le reste de la Terre.

Le gourou d'une secte sibérienne, qui depuis trois décennies présidait aux destinées de milliers de disciples, vient d'être arrêté par la police russe. Celui que ses adeptes pensaient être le Messie, s'est envolé, non pas avec ses ailes vers le paradis, mais à bord d'un hélicoptère, direction la prison.

Comme aux Etats-Unis où des incendies font rage dans l'ouest, plusieurs pays ont été récemment ravagés par des feux attribués à l'impact du réchauffement climatique mais aussi à des brûlis qui échappent à tout contrôle.

Les Russes se rendent aux urnes dimanche pour des élections régionales en pleine affaire Alexeï Navalny, l'opposant numéro 1 au Kremlin et victime présumé d'un empoisonnement en pleine campagne électorale contre les candidats du pouvoir.

Le trekking, c'est l'évasion pure, loin de l'agitation, en communion avec la nature. L'occasion de se ressourcer. Mais sans préparation soigneuse, il peut devenir un enfer.

L'état de santé du principal opposant russe Alexeï Navalny connaît "certaines améliorations", a annoncé vendredi l'hôpital berlinois où il est soigné depuis qu'il a été victime d'un empoisonnement en Russie, selon les autorités allemandes.

Pourfendeur charismatique de la corruption des élites russes, Alexeï Navalny s'est imposé depuis une décennie comme le premier opposant à Vladimir Poutine, malgré les séjours en prison et les atteintes à sa santé fréquents depuis des années.

"Aucun poison" n'a été découvert dans l'organisme du principal opposant russe Alexeï Navalny, hospitalisé en réanimation en Sibérie après avoir fait un malaise, a indiqué vendredi l'un des médecins-en-chef de l'établissement, précisant que son état était encore "instable".

Grâce aux progrès de la recherche sur l'ADN, la science peut désormais décrire le physique d'individus disparus depuis plusieurs dizaines de milliers d'années.