Tout sur Shebab

Les autorités kényanes ont annoncé samedi interroger cinq suspects, présumés liés à l'attaque de l'Université de Garissa par les islamistes somaliens shebab qui, 48 heures à peine après le massacre, ont promis au Kenya une "longue et épouvantable guerre".

Issus de l'Union des tribunaux islamiques qui militent pour l'instauration de la charia en Somalie, les "shebab" ("jeunesse" en arabe), insurgés qui refusent tout accord politique avec le gouvernement, sont à la tête de l'insurrection armée en Somalie depuis 2007. Le groupe islamiste n'hésite pas à monter des cellules destinées à recruter des combattants en Occident, notamment aux Etats-Unis et en Europe, à l'instar de la filière présumée démantelée mercredi en Belgique.