Tout sur Sharia4Belgium

Les forces kurdes en Syrie détiennent deux membres de l'organisation État islamique qui ont la nationalité belge et dont l'un d'eux a été condamné à quinze ans de prison en Belgique, rapportent La Libre Belgique et La Dernière Heure mardi. Ils sont tous deux nés en 1990 et orginaires de Vilvorde.

Hicham Chaib, l'un des adeptes de l'Etat islamique les plus recherchés par les autorités belges, serait décédé. Des membres de sa famille ont posté des messages d'adieu sur le réseau social Facebook, rapporte lundi la Gazet van Antwerpen. "Ce n'est pas la première fois que lui ou d'autres suspects de terrorisme sont déclarés morts à tort", commente toutefois le parquet fédéral.

Le ministère public a requis mercredi devant la cour d'appel d'Anvers une peine de 30 ans de prison et 15 ans de mise à disposition du tribunal de l'application des peines à l'encontre de Hakim E., le premier 'foreign fighter' belge, qui doit répondre d'un assassinat qu'il aurait commis en Syrie.

L'ancien chef de l'organisation terroriste Sharia4Belgium, Fouad Belkacem, s'est marié il y a quelques semaines dans la prison d'Hasselt où il purge sa peine, rapportent les titres Mediahuis lundi. Il souhaite de la sorte éviter l'extradition, selon des sources proche du dossier.

Cinq ministres fédéraux unissent leurs forces dans la lutte contre les prédicateurs de haine en mettant en place notamment une base de données qui doit aider à chasser ou déranger les fauteurs de troubles, ont rapporté mardi Het Laatste Nieuws et De Morgen.

Revenu blessé de Syrie en avril 2014, Hakim Elouassaki devait comparaître dans le cadre du procès Sharia4Belgium. Or, malgré une loi votée en 1964, l'institution spécialisée qui, seule, aurait permis de réaliser l'analyse de sa santé mentale, n'existe toujours pas... Le jeune homme réclame donc 100.000 euros à l'État belge. Entre autres.