Tout sur Servais Verherstraeten

Il est fort probable que les francophones et les néerlandophones doivent renégocier la scission de l'arrondissement judiciaire Bruxelles-Hal-Vilvorde. L'accord conclu ne prévoit pas assez de juges néerlandophones. C'est ce que rapporte le journal de Tijd.

Le Roi a accepté la démission de Steven Vanackere en tant que ministre des Finances, a annoncé le Palais Royal ce mardi vers 17h. Koen Geens devient le nouveau ministre des Finances, chargé de la Fonction publique, alors que le ministre de la Défense Pieter De Crem devient vice-Premier ministre.

Les huit partis de la "majorité institutionnelle" donneront cette semaine, probablement mardi au sein du comité de mise en oeuvre des réformes institutionnelles (COMORI), le coup d'envoi de la deuxième phase de la réforme de l'Etat, portant sur le transfert des compétences et la loi de financement. C'est ce qu'a indiqué le secrétaire d'Etat Servais Verherstraeten.

On peut être un Premier ministre impopulaire pendant quatre ans et gagner, malgré tout, les élections. C'est la "loi de Dehaene". Servais Verherstraeten (CD&V), actuel secrétaire d'Etat à la réforme de l'Etat, aime s'y référer. Il veut croire que la victoire de la N-VA en 2014 n'est pas inscrite dans les astres.

Corruption, lourdeurs de procédure, bâtiments inoccupés, vandalisés, locations de bureaux administratifs à la hausse, un méga-procès en vue... Rien n'est épargné à la Régie des bâtiments, depuis des années. Le changement annoncé est-il vraiment en route ? Des agents témoignent. Certains suspectent un agenda caché.

La réforme de l'Etat ne sera peut-être pas achevée avant la fin de la législature, a indiqué le secrétaire d'Etat aux réformes institutionnelles Servais Verherstraeten (CD&V) sur la VRT. "Pour moi, l'important est que la transition se déroule parfaitement et, en ce qui me concerne, aussi rapidement que possible", a-t-il dit. "Mais la vitesse ne doit pas primer sur la qualité", a-t-il ajouté.

Le CD&V et Open Vld ne semblent toujours pas prêts à accueillir les Verts au sein du futur gouvernement fédéral. Lors du débat télévisé "De Zevende Dag" de la VRT, le chef de file des démocrates-chrétiens à la Chambre, Servais Verherstraeten, les a avertis qu'ils ne devaient pas se montrer trop gourmands et feraient mieux de mettre de l'eau dans leur vin.