Tout sur Sénat

C'est l'un des plus grands neurochirurgiens au monde. Il a endossé des responsabilités politiques considérables, dont la présidence du Sénat. Mais surtout, il a sauvé de très nombreuses vies et fait progresser la science. Pourtant, ce fils d'immigrés l'assure, il n'a jamais eu de plan de carrière.

Le FBI qualifie de "terrorisme intérieur" la violente prise d'assaut du Capitole par les partisans de l'ancien président Donald Trump. "Cette attaque était un comportement criminel, ni plus ni moins. Et ce comportement, que nous, le FBI, considérons comme du terrorisme intérieur, n'a pas sa place dans notre démocratie", a déclaré le chef du FBI.

Toujours populaire auprès des électeurs républicains, Donald Trump laisse entendre qu'il pourrait briguer de nouveau la Maison Blanche en 2024. Mais, menacé par des ennuis judiciaires et critiqué pour son rôle dans l'assaut meurtrier du Capitole, il pourrait voir se dresser des obstacles sur la voie d'une nouvelle candidature.

Donald Trump a déclaré mardi la guerre ouverte au chef des républicains du Sénat Mitch McConnell qui l'accuse d'être "responsable" de l'assaut meurtrier du Capitole, un divorce retentissant emblématique des divisions qui déchirent les républicains. L'attaque est sans appel.

Pour la deuxième fois acquitté. L'ex-président américain Donald Trump a échappé samedi à un verdict de culpabilité à l'issue d'un procès historique devant le Sénat américain, qui le jugeait pour son rôle supposé dans les violences du 6 janvier au Capitole.

Depuis sa luxueuse résidence en Floride, l'ex-président Donald Trump continue d'exercer une forte influence sur le parti républicain, soutenant ses alliés dans leurs visées électorales tout en tentant d'étouffer, au Sénat, toute volonté de le condamner dans son procès en destitution.

Le président sortant a perdu tout crédit politique mais pas sa capacité de nuisance. Comment l'empêcher d'instrumentaliser ses partisans contre Joe Biden?

Mitch McConnell, le chef de la majorité républicaine au Sénat, fidèle allié du président Donald Trump au Congrès qui a récemment pris ses distances avec l'actuel locataire de la Maison Blanche, a apporté son soutien à la deuxième procédure en destitution (impeachment) initiée par les Démocrates contre le 45e président des Etats-Unis, a rapporté mercredi la chaîne conservatrice Fox News.