Tout sur SEDEE

Deux explosions se sont produites à Anvers aux premières heures dimanche, a confirmé la police locale. Une première explosion a eu lieu dans le district de Deurne, puis une grenade a explosé sous une voiture garée à Borgerhout. Les incidents n'ont pas fait de blessé.

Un immeuble à appartements situé à Wommelgem (Anvers) a été touché dans la nuit de lundi à mardi par une explosion, probablement causée par une grenade, indique mardi matin la police locale. Le Service d'enlèvement et de destruction d'engins explosifs de l'armée (SEDEE) est sur place tandis que la police judiciaire fédérale a ouvert une enquête. On ignore encore si cette attaque a un lien avec la vague de violence liée à la drogue qui ravage la ville d'Anvers et ses alentours.

Une voiture a à nouveau explosé dans le nuit de lundi à mardi à Anvers, à quelques rues de l'endroit où une explosion avait déjà retenti la nuit précédente, indique la police locale.

L'incendie qui a touché la résidence de soins Palmyra, vendredi soir à Drogenbos, ne serait pas dû à l'explosion d'une bonbonne de gaz mais plutôt à la présence de poudre à canon dans la pièce où l'explosion s'est produite, a fait savoir samedi le parquet de Hal-Vilvorde. Le résident de la chambre concernée, un ancien pompier, n'a pas pu être interrogé. Il est légèrement blessé mais pas en danger de mort.