Tout sur Secrétaire d'État

Que se passe-t-il, à votre avis, quand la pratique politique pactise avec le mensonge, comme les exemples s'en multiplient ? Serait-ce que les politiciens se sont inspirés de Voltaire ? " Le mensonge n'est un vice que quand il fait du mal ; c'est une très grande vertu quand il fait du bien. Soyez donc plus vertueux que jamais. Il faut mentir comme un diable, non pas timidement, non pas pour un temps, mais hardiment et toujours ", écrivait-il dans une lettre.

Dimanche, le président de la N-VA Bart De Wever a lancé une mise en garde à ses partenaires fédéraux. "Si on demande à Theo Francken de se retirer, alors la N-VA se retirera. À ce sujet, je suis très clair. Je soutiens Theo Francken et je ne le laisserai pas tomber", a-t-il déclaré à la chaîne flamande VTM.

"Le moment est grave parce qu'il concerne un principe que tout État de droit se doit de respecter: on ne peut rapatrier des demandeurs d'asile dans un État pratiquant la torture, dans un État où la torture pour ces rapatriés est possible", peut-on lire dans une carte blanche signée par Jean-Pierre et Luc Dardenne et publiée mardi dans Le Soir et De Standaard.

Pour Maurits Vande Reyde, le président de Jong VLD (Jeune VLD), les gens qui viennent ici n'ont pas besoin de pitié. Mieux vaut leur dire : "Show me what you've got". Selon lui, le droit de prendre ses responsabilités est aussi important que le droit à la protection.

Qu'il s'agisse du Père fouettard, de féministes ou du Pacte d'excellence, notre opinion est prête, et généralement, elle est catégorique. Cependant, cette attitude est de plus en plus critiquée : à bas la polarisation, la nuance c'est bien aussi.

La semaine dernière, l'escalade entre Theo Francken et Jeune Ecolo a montré une nouvelle fois que la politique belge se trouve dans un état de guerre permanent. Les politiques aiguisent leurs couteaux : ce n'est plus la vieille pilarisation qui divise le pays, mais un nouveau tribalisme.

Le conseil du parti de la N-VA a désigné Zuhal Demir au poste de Secrétaire d'État à la Lutte contre la pauvreté, à l'Égalité des chances, aux Personnes handicapées et à la Politique scientifique, chargée des Grandes villes. Elle succède à Elke Sleurs.

À en croire le quotidien De Morgen, trois députées de la N-VA seraient en lice pour succéder à Elke Sleurs au poste de Secrétaire d'État à la Lutte contre la pauvreté, l'Égalité des chances et la Politique scientifique.

Le Gouvernement fédéral, sur proposition de Théo Francken, Secrétaire d'État à l'Asile et la Migration, se prépare à organiser, ou plus précisément à réorganiser l'enfermement des enfants en construisant à nouveau des centres fermés dédicacés au rapatriement forcé des familles de réfugiés non reconnus.